· 

De retour avec Bébé!

Coucou roucoucou les Rebellous !

Le retour, et quel retour ! Je reviens dans le game avec mon petit bébé de deux mois. Le temps est passé vite, vite, vite !  Mais je sais que cette grossesse à 45 ans après tant d'années de souffrance c'est un peu grâce à Valérie. Son programme m'a remise en forme. J'ai renoué avec mon corps, avec mon esprit et avec la vie. Et chaque matin en l'écoutant pour ma marche de 30 minutes, j'ai suivi ses conseils et durant la récupération j'ai chassé les mauvaises pensées et respirer les pensées positives... Et ça a marché !
Alors merci Valérie ! 

 

Le BootCamp n'est vraiment pas un programme minceur comme les autres. Pourquoi ? Parce que même quand vous ne le suivez plus pendant un temps, il y a des bases, des changements qui s'inscrivent. Ces bases et changements sont bénéfiques et doivent, j'imagine, différer selon les personnes. pour ma part, j'ai conservé le citron tous les matins. Et je reviens avec plaisir me réconforter auprès des fruits et des légumes. mes assiettes équilibrées contiennent toujours moitié de légumes et l'autre féculents et protéines. 

Mais, faut que je vous raconte, si ça vous intéresse, on se pose deux minutes, voici mon histoire. L'histoire de la plus belle et la plus grande surprise de ma vie. Je suis partie l'été dernier pour deux mois dans le Sud. Je commence alors le Body Challenge, le livre est dans la valise ! Je suis le programme le BootCamp depuis quelques mois, avec de bons résultats. Je marche tous les matins, mais j'ai besoin de passer à la vitesse supérieure. Pendant ces deux mois, pour ne pas vous mentir, il y a eu des jours avec et des jours sans. Mais la marche matinale en bord de plage, le suivi alimentaire ont été plutôt bien respecté. Pour les exercices, j'en ai bavé, j'ai transpiré, eu faim, me suis plaint, mais je n'ai pas lâché et j'ai tenu 1 mois. Résultat, 4 kilos perdus et un corps métamorphosé. Je pouvais m'habiller avec des vêtements super jolis, je me sentais plus fine (et je l'étais). Je voyais de l'admiration  dans les yeux de mon grand garçon de 12 ans et cela me motivait encore plus ! Le voir ainsi fier de sa maman, cela me rendait très fière et surtout super heureuse ! 

 

 

 

C'est une vraie bataille que j'ai menée dans le sens, ou parfois, il m'a semblé que les éléments étaient contre moi, la dépression que je traîne depuis une triste aventure professionnelle, m'empêchait de voir tous l'amour et le soutien de mon chéri, je me sentais seule... Mais j'avais la volonté, la volonté de vivre, de retrouver mon corps et mon esprit.  Challenge relevé, à la rentrée, j'ai rendez-vous au centre Saint-Joseph à Paris pour faire une échographie afin de poser un diagnostic d'endométriose. Je cherchais depuis 2009, ce qui ne va pas dans mes cycles... On me dit que tout va bien, mais impossible d'avoir un second enfant. Et maintenant, à 45 ans... Alors que l'échographiste me regarde avant même que la consultation ne commence et me lance "Vous me faites penser à une femme qui est venue ici comme vous pour l'endométriose, eh bien elle était enceinte !" Seulement, moi, cela ne me fait pas rire, même pas sourire, juste mal parce que c'est un des mes souhaits les plus chers au monde ! Alors je lui demande de ne pas plaisanter avec ce sujet. Mais lors de l'échographie, il recommence "vraiment, je crois que vous avez toutes vos chances". J'ai juste envie de le gifler pour qu'il cesse de jouer avec mes nerfs. "Vous savez, cela me fait vraiment du mal, monsieur" "Oui, mais là, madame, regardez, ce que je vois, c'est clairement un bébé, un bébé de trois mois même on dirait" dit-il en tournant l'écran devant moi. Et là, c'est le choc, je n'y crois pas, j'y crois, je souris, je pleure, je redemande s'il en est bien sur, Alors c'est vrai, tout est possible ! Je revis ! Je ne suis pas morte, pas finie, la vie reprend ses droits, le combat est gagné! Je peux gagner ! Je peux vivre !  

 

Je poursuis le programme et ne prends pas un gramme jusqu'au mois de décembre. Je continue la marche quotidienne, avec mon petit ventre. C'est le bonheur. Et puis les fêtes, les écarts, j'ai du mal à tenir le programme. En tout je vais prendre 4 kilos, qui rapportés  à l'ensemble de la grossesse, ne sont rien du tout ! Et avec un accouchement qui se passe si bien et un bébé si beau et en pleine forme, on se demande bien pourquoi, je vais prendre 4,5 kilos en deux mois. Je prends surtout un coup au moral parce que je n'arrive pas à tenir mes objectifs. Je me pose beaucoup de questions sur le concept de volonté, je culpabilise énormément, évidemment. Du coup, je mange, je crois savourer mon bonheur, mais ne suis pas totalement dupe. Et puis, je repense à ce bonheur, justement, ce qui l'a rendu possible... L'état de bien-être dans lequel j'étais, le challenge que j'ai relevé. Est-ce que 8 petites semaines vont venir réduire cela à néant ? Même pas en rêve !

 

Reprise de la marche quotidienne pendant 30 minutes avec bébé en poussette.

Je ne peux pas faire de sport pour le moment, mais je travaille les mouvements de rééducation périnéale conseillés par la sage-femme.  

Retour au programme donc, avec un bébé, en mode allaitement... plein de choses à raconter donc et un nouveau challenge. Côté alimentation, je pense reprendre à zéro, mardi 22 mai, parce que lundi c'est férié, on ne sait jamais. J'attends l'avis de Coachie ! Côté sport, ma rééducation périnéale me permettra de reprendre le sport mi juin. Je repars pour un Body Challenge ? A réfléchir !

 

Allez, on se tient au courant ! Rebelli...bises !

Écrire commentaire

Commentaires: 6
  • #1

    Porte sandra (lundi, 21 mai 2018 12:21)

    Quel message d’espoir ! J’en ai pleuré ! Magnifique et si heureuse pour vous ! Je n’ai pas eu ce privilège mais la vie continue et suis heureuse de ce qu’elle m’offre parce que quelque part je vais chercher les belles choses ne serait ce que l’amour de mon mari et de mes animaux ! Ce n’est pas de se contenter mais c’est d’etre Heureuse de ce que j’ai et ne plus être malheurese dr ce que je n’ai pas même si parfois notre cœur saigne (mon mari et moi) de ne pas avoir eu cet enfant tant désiré malgré un parcous médical douloureux ! ❤️

  • #2

    Virginie de Rebellissime (lundi, 21 mai 2018 17:30)

    Coucou Sandra, merci pour ton message qui m'a beaucoup touchée.� Ton témoignage donne aussi de l'espoir et de la force à ceux qui le lisent. Bravo également pour ton courage et ta philosophie face aux épreuves de la vie. C'est bon de partager, surtout avec une belle personne comme toi. Faisons circulez les good vibrations �Rebelli...bises !�

  • #3

    Laclo (mardi, 22 mai 2018 00:10)

    Je suis super heureuse pour toi !!!!
    Quel beau parcours !
    Ne t’en fais pas, LBC est totalement en accord avec l’allaitement. Ceci dit, je pense qu’il faut faire une croix sur les crucifères et certains aliments qui donnent soit un goût à ton lait, soit des � au bébé � (fort beau au demeurant � ) .
    Ce qui est bon pour l’allaitement par ex c’est l’avoine.
    Pour le retour de couches et ton utérus, je te conseille les infusions de thé de feuilles de framboisier .
    C’est une nouvelle étape, magnifique. je te souhaites beaucoup de bonheur. ��

  • #4

    Virginie de Rebellissime (mardi, 22 mai 2018 11:17)

    Bonjour Laclo, ça fait plaisir de te lire à nouveau ! Merci pour tes voeux et conseils. Le chou et toute sa famille ont en effet mauvaise réputation pour l'allaitement et bizarrement, ils me dégoûtent un peu, alors que je les aimais bien avant bébé ! Le corps est tout de même bien fait !!! En revanche, je ne savais pas pour l'avoine. Quant aux feuilles de framboisiers, elles étaient déjà conseillées pendant la grossesse. pour l'instant je me régale de framboises... mais je vais chercher flocons d'avoines et feuilles de framboisier cette semaine. Bonne continuation à toi. A très vite, Rebelli...bises !

  • #5

    Laclo (mardi, 22 mai 2018 19:59)

    Oui, le thé de feuilles de framboisier à milles vertus p$our les femmes à toutes les étapes de leurs vie « utérine » . Je thé soulage les réglés douloureuses, en post partum il diminue les saignements, ilfavorise la production de lait maternel, il allège la dépression post partum, et il contient pleins de vitamines et minéraux. �. « Es una bendición » comme on dit en espagnol �
    Bonne continuation à toi et au plaisir de te lire � 

  • #6

    Claudie (mardi, 12 juin 2018 11:19)

    Félicitations, joli bébé et une maman en pleine forme ! Les bières brunes sont conseillées pour favoriser la montée de lait (bien sûr attendre avant d allaiter après avoir bu, comme pour conduire)
    Bon courage pour l allaitement et le bootcamp( perso je vais aller m équiper de sobacha et graine de sarrasin grillées)


 

 Mentions Légales

 

rebellissime.com est edité par

Rebellissime SAS (capital : 1 €)

RCS : 820 279 792 

116, rue Diderot 94300 Vincennes

 

  Journaliste, rédactrice  : Virginie Legourd

 

  Directeur de la publication, Responsable Photos :

  Makha Diabira/ Manga remme

 

Rebellissime est hébergé par

Jimdo GmbH

Stresemannstr. 375

22761 Hamburg

Germany 

 Tel.: +49 40 - 8 22 44 997

Fax: +49 40 - 8 22 44 998

 


 

 

 

Rebellissime est un magazine revu et corrigé juste ce qu'il faut pour être interculturel, s'ouvrir aux débats, et à de multiples visions du monde...

Contacter Rebellissime :  

contact@rebellissime.com

rebellissimelacom@gmail.com 

Tél. : 06.12.03.68.49

Numéro CPPAP : 0718W93150

REBELLISSIME EST MEMBRE DU SYNDICAT DE LA PRESSE INDEPENDANTE D'INFORMATION EN LIGNE.



Les personnes souhaitant signaler des contenus ou comportements illicites sur Rebellisime peuvent cliquer sur le lien ci-dessus pour nous envoyer un mail, ou nous appeler au 0612036849 .