· 

Résumé sportif du week-end 16-17 janvier

L’actualité sportive du week-end est pleine de bonnes et de mauvaises nouvelles… des hauts et des bas ... Les impacts de la pandémie mondiale se faisant plus ou moins ressentir. Un point s'impose ! 

 

Les cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux Olympiques de Tokyo accueilleront un nombre d’athlètes réduit. C’est dans un communiqué à l’AFP que les organisateurs ont annoncé cette mesure. « Afin de garantir la sûreté et la sécurité des athlètes et simplifier les opérations durant les Jeux de Tokyo 2020, nous pensons qu’il est nécessaire de reconsidérer le nombre de participants aux cérémonies d’ouverture et de clôture. » Les organisateurs ont pris une décision cruciale à sept mois du début des jeux. Si l’incertitude plane toujours quant à la tenue de l’événement, le journal japonais Yomiuri Shimbun affirmait ce lundi que plusieurs milliers d’athlètes en moins sont prévus pour l’ouverture. Ils ajoutent que le vaccin ne sera pas obligatoire bien que le CIO ait indiqué qu’il va « travailler avec les comités olympiques, nationaux pour encourager et aider » les athlètes et leur famille à le faire. Le média japonais aborde aussi des mesures concernant le Village olympique. Les athlètes ne pourraient pas accéder au Village plus que cinq jours avant le début de leur compétition. Ils devraient également devoir quitter les lieux deux jours après la fin de leurs épreuves.

Ce dimanche, l’Italienne Marta Bassino a remporté sa deuxième victoire consécutive en géant à la compétitions de slalom Géant à Kranjska Gora en Slovénie. Avec ce succès, la transalpine a remporté sa quatrième victoire de la saison en géant. Une performance qui la place comme la leader incontestée dans cette discipline. En tête après la première descente, Mikaela Shiffrin finit sixième, juste derrière Tessa Worley, première Française. Samedi, la Française avait tenu tête à Marta Bassino, mais s’était finalement inclinée pour 0.8 seconde. Une performance qu’elle n’a pas su reproduire ce dimanche puisqu’elle termine cinquième au classement. 

Le monde du rugby féminin se serait bien passé de cette polémique. La rugbywomen Assa Koïta était présente ce dimanche sur le plateau de beIN Sports, l’occasion pour elle de revenir sur le port de son voile, qui serait la raison de sa fin de carrière internationale prématurée. Le 3 août dernier, dans un message posté sur les réseaux sociaux, Assa Koita annonçait sa retraite sportive, à seulement 29 ans : « Merci aux personnes qui m’ont accepté avec ou sans foulard, sans jugements, car vous savez, mon foulard a fait l’objet de rejet et a mis fin à ma carrière internationale malgré moi. » Elle a profité de son passage sur beIN Sports pour éclaircir ses propos. La gagnante du Tournoi des Six Nations 2014, a expliqué avoir reçu des appels de la Fédération Française de Rugby après s’être exposée avec le voile. Les accusations ont rapidement été niées par la manageuse du XV de France. Annick Heyraud a affirmé que « les convictions religieuses d’Assa ne sont jamais rentrées en compte dans nos choix ». Une réponse qui n’a pas satisfait Assa Koïta, qui a répondu avec un tweet : « La vérité finit toujours pas triompher. »

Nos joueuses de foot françaises se sont imposées un peu partout dans le monde ce week-end ! Entre la victoire de l’Atletico Madrid en finale de la Supercoupe, le triomphe écrasant d’Everton sur Bristol et le match opposant l’AS Roma au Napoli, la semaine commence bien pour les footballeuses à l’étranger. En Espagne, le jeu s’est prolongé jusqu’au tir au but. L’Atlético accède donc à la finale (20h45) de cette SuperCopa qui l’opposera ce samedi à Levante. En Angleterre, Everton a célébré la première victoire de la coupe continentale de l’année avec un beau score de 4 - 0. Et pour finir, l’Italie a accueilli la première rencontre entre les deux équipes, car le Napoli avait joué sa dernière saison en série A en 2013/2014 et l’équipe féminine de l’AS Roma a été créée seulement en 2018. Le score 3 - 2 offre un point supplémentaire aux joueuses de Rome. 

 

Eléna El Meliani 

Écrire commentaire

Commentaires: 0