Repose en paix Tonton David

Tonton David est décédé le mardi 16 février 2021, il avait 53 ans, paix à son âme. Avec des morceaux comme Peuples du Monde, Chacun sa route, Le blues des racailles issus de son album du même nom sorti en 91, il a mis le ragga sur le devant de la scène. Des sons et des paroles ancrés dans les souvenirs de toute une génération. 

"Un peuple sans la connaissance de son passé, est comme un arbre sans racine"... "Tous les politicos ne sont que des canailles" "Issus d'un peuple qui a beaucoup souffert. Nous sommes issus d'un peuple qui ne veux plus souffrir" 


"Il doit y  avoir une solution oui ça j'en suis certain. La pression mène les jeunes sur de drôles de chemins"


"Pourquoi n'aurions nous pas droit d'avoir certaines ambitions

Pourquoi toujours les mêmes qui contrôlent le pognon

Pourquoi n'aurions-nous pas droit d'avoir certaines ambitions

Gratte, jeune, choisis ta position"

"Prends conscience que pour les jeunes à Paris la vie n'est pas rose. Mais dis moi quelles sont les solutions que les dirigeant proposent ?" Regarde à Bobigny , y'a du sang qui coule, regarde à Nanterre  y'a du sang qui coule,  regarde aux Minguettes, y'a du sang qui coule, regarde à Marseille y'a du sang qui coule... "  A qui la faute, ? "


"son supérieur arrive, me regarde stupéfait, Fronce un coup les sourcils, Se recule pour mieux voir et d'un coup se retourne vers son subordonné, Eh Léon qu'est-ce t'allais faire, T'allais pas verbaliser ! C'est Tonton David celui qu'y passe à la télé !"


Tonton David au micro, c'est lui l'avertisseur

On va faire tourner les sons... remonter les souvenirs, les délires ! Alors que le grand public découvre le ragga français avec la B.O. du Film "Un indien dans la ville" en 1994, et le morceau "Chacun sa route" de Tonton David. Toute la jeunesse reprend déjà des morceaux qui deviendront cultes. Peuples du Monde, A qui la faute, Ils ont appelé la police pour moi, Le blues des racailles...

Reconnu comme un excellent toaster dans les sound systems parisiens. C'était l'époque où Tonton David, David Grammont le gars de Champigny du 94 pouvait débarquer à la soirée de tes potes et mettre l'ambiance. C'était l'époque où le ragga ne passait pas à la radio, encore moins à la télé. L'époque où Tonton David a fait émerger le ragga et le reggae français. A travers des textes forts exprimant  les grands questionnements, la réalité et la colère des jeunes générations , il diffuse aussi un message positif d'une nécessaire prise de conscience pour changer les choses. Tout cela enveloppé de rythmes reggae et ragga qui bougent comme il faut. C'était les débuts du hip hop avec des textes qui soulevaient déjà des questions de société. Des questions restées sans réponse, qui se posent toujours et c'est bien cela le problème qui ne fait que creuser les écarts et grandir la colère de la jeunesse. 

 

"Il est temps que la musique joue et que la basse résonne. Nous sommes dans la zone rouge le système nous assomme

Maquillage, des bavures policières. Falsification de l'histoire. Car je suis sûr sûr. Qu'on nous prend pour des cons"


"Le soleil brille pour tout le monde pareil et l'air n'est pas rationné. Danse, saute jeune fille prends ton pied. Personne ne peut t'interdire de danser"

"Il marche sans but, sans s'arrêter. À se demander où ce soir il va pouvoir coucher. Il dort dans le froid, hiver comme été. Soit dans un parc ou dans une cage d'escalier"

"J'ai fait un rêve le peuple était au pouvoir . Il n'y avait plus du tout de politiciens". "Chacun sa route, chacun son chemin 

Passe le message à ton voisin".  

"Je ne suis qu'un jeune vagabond. ça peut gêner, j'ai beaucoup d'ambition"

"Il y a tant de femmes dans mon coeur mais c'est elle Ma Number One (Allez leur dire ça pour moi). Il y a tant de femmes dans mon coeur mais c'est elle Ma Number One"


"Tant qu'il y aura des négros, il y aura du reggae . Pour parler du futur, pour parler du passé . Je ne suis que l'arrière-arrière-petit-fils d'une esclave . Ok, je fais rentrer la thune mais pas moyen d'oublier "


A savoir...

Son premier titre « Peuples Du Monde » sort en 1990 sur la compilation (devenue culte) de hip hop français « Rapattitude ». S’ensuit le succès de ce single dont le clip est réalisé par un jeune débutant, Matthieu Kassovitz.

 

Comme écrit sur le verso de la pochette de l'album "Le Blues des racailles", "Ecoute mes textes. Qu'est-ce que tu risques ?

Parce qu'il nous faudra toujours des lyrics intelligentes pour contrôler la discothèque ! (Enfin quand elles rouvriront ! ) 

Allez, viens, Tonton David...  et dis-leur ! 

 

 

 

 

Le message de ses enfants...

 

Tonton David s'apprêtait à sortir un album en 2021 : Un job ou un biz...
Deux de ses fils ont posté un message sur les réseaux pour les  soutenir. Une cagnotte a été mise en place.


 

Sya Dejade

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Bedel (jeudi, 18 février 2021 15:55)

    Au top l’article merci �

  • #2

    Virginie (jeudi, 18 février 2021 23:39)

    Merci Edmond !