Adriana Karembeu, Belle et Rebelle

                                                                           ©Philippe Doignon

Drôle, intelligente, talentueuse, aventurière, authentique, généreuse... manquerait plus qu'elle soit belle. Et bim ! Adriana Karembeu...

On ne présente plus Adriana... et puis on en a tellement dit sur la hauteur de ses jambes, sa beauté bluffante, son ex mari footballeur, son nouveau mari, ses cosmétiques, ses spas... En revanche, on sait peut-être moins sa passion pour la médecine. Enfin, moins... A condition de n'avoir jamais prêté l'oreille à sa douce voix tintée de son accent slovaque, ni regardé l'émission qu'elle co-anime sur France 2 avec Michel Cymes : Les pouvoirs extraordinaires du corps humain

L'aventure commence en 2012.

Un duo, pas prévu pour durer et pourtant. La mannequin Adriana Karembeu et Michel Cymes, le médecin vanneur de la télé nous entraînent à la découverte de notre corps. Thématique après thématique, ils vont à la rencontre des plus grands spécialistes. Ils posent les questions qu'on se pose. Et surtout, ils se prêtent à des expériences qui nous permettent de nous identifier et de nous prendre au jeu. Depuis, on s'attache.  Trois à quatre émissions tournées par an, toutes extrêmement intéressantes. Un programme familial  de vulgarisation scientifique... qui marche.  De 2,39 millions de téléspectateurs (9% en part d'audience) pour la thématique du 29 octobre 2013, Face à la nature, ils défient les 4 éléments, tourné à la Réunion, à 4,02 millions (17% en pda) pour la n°5 sur Les pouvoirs extraordinaires de notre cerveau tournée dans le grand ouest américain, diffusée le 16 septembre 2014.  Comme nous, Adriana et Michel vont de découverte en découverte. Difficile de dire celle qui a le plus marqué Adriana. «On vit tous les jours avec notre corps, mais on reste passif, sans se poser trop de questions. Ces émissions permettent d'explorer notre corps, de le découvrir. Ce qui me fascine, quelque soit la partie du corps explorée, c'est  le côté pédagogique. Quand on comprend comment cela fonctionne ! Même pour Michel qui est médecin et moi qui ai une petite formation de médecine, c'est toujours très étonnant ». C'est bon de se sentir moins seuls ! L'émission permet également de découvrir de nouvelles informations sur notre corps, à travers de nouvelles recherches scientifiques. C'est vraiment passionnant et tout public. Mais ce qui étonne Adriana au moins autant que nous, c'est de «voir de quoi notre corps est capable ». Toutes ces capacités, ces potentiels ignorés. J'hésite entre avoir honte et savourer ces découvertes tranquilou sur mon canap'... 

Adriana, elle, met tout cela à profit. «Avec Michel, nous avons appris énormément sur l'activité physique et la nutrition. Deux aspects, sur lesquels il est le plus facile d'intervenir, de prendre de nouvelles habitudes ». Tout à coup, améliorer notre vie quotidienne devient plus simple, comme une évidence, du bon sens. Adriana serait-elle aussi magicienne ? «Non ... nous découvrons ce qui est bon ou non pour notre corps . Et puisque c'est la science qui parle à travers les spécialistes que nous rencontrons et interrogeons, c'est très convaincant ».  Adriana avoue même avoir complètement changé sa vie et son mari... « Je suis la première cliente. Et mon mari aussi est un parfait exemple des bienfaits de cette émission. Il a su en tirer de nombreux enseignements. Il a arrêté de fumer et perdu 20 kilos ». Ce sont vraiment de précieux conseils...   

Mais comment se fait-il qu'on s'y intéresse ? Nous les filles pour perdre 100 g on est prêtes à tout, certes. Mais nos potes, le mari, l'ado et l'enfant de la famille. C'est quoi le secret pour les captiver également ? Adriana serait-elle aussi ensorceleuse ?  «Non...En voyant Michel et moi s'investir et se transformer en cobayes, le téléspectateur se dit que si nous pouvons le faire, lui aussi. Après tout, nous sommes des gens normaux, souvent très maladroits. On  se teste nous-mêmes, ni plus ni moins doués que les autres ». Que c'est bon de se sentir moins seuls... et plus cultivés. 

 

Retour aux sources 

Alors qu'en 1994, le mannequinat s'empare de l'étudiante en médecine, vingt plus tard, malgré sa carrière incroyable, Adriana ne peut aller contre sa nature et sa passion pour la santé, la médecine et les sciences. Il faut dire que c'est une histoire de femmes et de famille. « Ma grand-mère était infirmière et ma mère médecin. L'univers médical était donc très présent à la maison. Après mon BAC, la question se posait de savoir si j'allais faire médecine. Ma mère m'a souvent répété que c'est un métier formidable mais extrêmement difficile aussi. Je me souviens que faire ce choix équivalait à escalader l'Everest ! Quand j'ai été admise à l'université de Charles à Prague, c'était le Graal ! La reconnaissance par mon milieu. J'étais très très contente de suivre le cursus de médecine de cette université. C'est exactement ce que je voulais faire. J'ai adoré ces trois ans ».  Adriana n'a pas pour autant la prétention de pouvoir soigner ou donner des conseils médicaux, mais cela la rend d'autant plus crédible dans l'émission sur Les pouvoirs extraordinaires du corps humain. «Parce que j'ai envie de comprendre en profondeur de quoi il s'agit. J'essaie de poser les bonnes questions. Rien n'est écrit d'avance dans nos feuilles de route. Nous avons la chance avec Michel de rencontrer les plus grandes pointures de la médecine. Il faut donc pouvoir tenir la conversation et extraire des informations importantes pour les téléspectateurs. Si je suis capable de le faire, c'est sans doute grâce à ma formation de médecin, même si je ne l'ai suivie qu'à moitié ! » Ah ! Le destin ! Comme si ne pas avoir terminé sons cursus poussait Adriana dans une véritable quête de la connaissance.

Et quand elle ne court pas après le savoir, qu'elle ne défend pas une bonne cause, ne traverse pas de désert dans le cadre d'un rallye, elle vit avec son mari. Entre Monaco et Marrakech... «Deux villes qui vous réveillent en soleil. J'aime me réveiller et voir la mer à Monaco. Cela me met tout de suite de bonne humeur pour bien commencer la journée. J'aime aussi la sécurité, pouvoir me promener tranquille, sans danger ni insultes. Cela me donne un grand sentiment de liberté ». Parce que tout Adriana qu'elle soit, elle n'en est pas moins une femme comme les autres qui elle aussi essuie les « T'es bonne, salope ». Alors quand elle ne se balade pas tranquillement à Monaco, Adriana se love dans son golf marocain. «A Marrakech j'aime l'anonymat, les  paysages sublimes, la culture, les Marocains, leur générosité, la nourriture... J'aime ce côté si dépaysant. Me réveiller et regarder l'Atlas.  Le Maroc, c'est comme une autre planète. J'y ai atterri complètement par hasard. Je ne me serai probablement pas installée là-bas si mon mari n'y travaillait pas. Finalement, il faut vivre où le cœur  vous mène ». 

 

©Philippe Doignon/SIPA

©Philippe Doignon

©Philippe Doignon

©Photos de Pierre-Olivier Signe pour l’ouvrage Les Pouvoirs Extraordinaires du Corps Humain 

Editions du Chêne.

©Philippe Doignon


Et ses secrets de beauté... 

Parce que la médecine, la science... ça va un temps (1h40 = durée de chaque émission) . Ce qui nous intéresse, nous, les filles, ce sont ses secrets de beauté. Et bien, c'est terrible, mais ne comptez pas sur Adriana pour vous inonder de conseils beauté. Mais en bonne copine, elle résume finalement cela à peu de choses : "Chaque matin, j’utilise une crème contour des yeux, pour venir à bout des petites poches… Ensuite, la crème hydratante et de temps en temps une crème pour les peaux matures extrêmement nourrissante". On retient donc : ne pas dire " Oh, là, là, j'suis crevée, j'ai des cernes ! " Mais d'appeler ces derniers  "petites poches". C'est tout de suite plus mignon, plus affectueux. Et on y applique une crème contour des yeux. On retient également que notre peau n'est pas fatiguée, ni terne, ou pire vieille, mais "mature". Comme nous, quoi !

Et si comme Adriana, vous avez la peau sèche, “Toute la difficulté réside dans la nécessité de l’hydrater sans qu’elle soit brillante. J’ai donc recours à une crème hydratante avec effet matifiant". Ajoutez à cela quelques rituels du type "Chaque matin je me rince le visage à l’eau froide, pour me réveiller et raffermir la peau ". Sans oublier son chouchou : le baume pour les lèvres !  Je ne m'en sépare jamais. J'en mets sur les cuticules des ongles et même sur les pieds !

Finalement... Il en faut peu pour être belle, vraiment très peu pour être belle, " il faut se satisfaire du nécessaire, un  peu d'eau fraîche et de verdure, que nous prodigue la nature... ". Oh ! Baloo, sors de mon corps ! Quant aux langues de Kaa (le serpent du livre de la jungle pour les incultes ! ), du club des Vipères, mi-jalouses, mi -aigries, genre :  "facile à dire quand on a son physique!"... Retenez que si Adriana estime que "La femme doit, comme tout le monde donner le meilleur d'elle-même, prendre soin d'elle, être soignée". Cela ne doit pas non plus durer des plombes !  "Les femmes n’ont pas besoin d’une tonne de produits pour être belles, ni de beaucoup de temps parce que nous n’avons pas que cela à faire de rester devant notre miroir”. Surtout qu'Adriana ne chaume pas.  "Je tourne trois à quatre émissions par an pour France 2. Peut-être une nouvelle fiction. Je mène toujours des actions aux côtés de la Croix-Rouge... ". Adriana est en effet ambassadrice de la Croix Rouge depuis 2010 et participe à la campagne " Des gestes qui sauvent " pour la formation aux premiers secours.  Elle sait aussi garder son calme devant les médias, comme nous qui lui rabâchons sans cesse sur sa plastique. "Je ne suis pas que blonde et jolie, j'ai un métier. Le fait de focaliser là-dessus, comme le font certain médias, est devenu pour moi monnaie courante. Je sais faire avec, comme pour la Croix Rouge où je dois chaque fois préciser pourquoi je suis là !". Souvenez-vous la pub ! " Si Adriana n'est pas là, c'est Robert qui s'en chargera !". Pas de doute, Adriana a une bonne dose de second degrés et sais mettre ses atouts à profit.

 

Beauté rebelle ? 

Certes Adriana est très grande, 1,85 m, on le sait, ce n'est pas une surprise. Pour échanger entre copines avec elle, mieux vaut donc le faire assises. Une fois cette précaution prise, elle est comme vous l'imaginez, accessible, naturelle, attentionnée, pleine d'humour. Pas prétentieuse, malgré sa grandeur (d'âme et de taille), elle ne vous prend pas de haut. "Je ne joue pas un rôle et reste la même en privé comme en public.  Distances et barrières entre la sphère personnelle et le milieu professionnel peuvent être nécessaires à certaines personnes. Pour moi, c’est du cinéma, une perte de temps ! Mais je peux me tromper, chacune sa technique." Qu'est-ce que je vous disais, intelligente et humble !  Ou, la, la, on vient de perdre l'intégralité du club des Vipères ! Raides, mortes... de jalousie. R.I.P. 

Humble, donc, gentille, certes, mais pas cruche non plus. Consciente du cliché qui enferme les jolies femmes dans la superficialité, elle lui mène la vie dure."Heureusement que le physique n'a de rapport avec l'intelligence. Sinon, au secours ! Heureusement, de plus en plus de femmes sont bien dans leur peau, dans leur vie, leurs fonctions, tout en profitant d'un physique favorable. C'est tout de même l'un des grands malentendus de notre société que de penser que la femme gâtée par la nature ne peut être que superficielle ". Effectivement, c'est très bête ! Comme si, plusieurs fées ne pouvaient se poser sur un même berceau. C'est très injuste. Carrément violent, limite sexiste. Ça y est la tension monte. "Ce genre de grand cliché, peut vite et énormément m'énerver. Chacun d'entre nous, possède des qualités. Mais pour autant, ces atouts ne font pas planer le doute sur votre intellect. Auriez-vous l'idée de remettre en cause l'intelligence d'une danseuse étoile parce qu'elle a la grâce ? C'est très  limité comme raisonnement. Pourtant, avec les belles femmes, on se le permet. Alors, j'essaie de  relativiser en me disant que ce genre de connerie ne mérite pas qu'on lui donne de l'importance. Qu'à ce stade, inutile de répondre, d'expliquer ". Suivons, la sagesse d'Adriana et relativisons, apprenons à composer avec toutes nos qualités, plutôt que de culpabiliser... "J'ai toujours pensé que la beauté est un plus, un super cadeau. Mais la beauté ne fait pas tout. Elle ne vous protège de rien et ne vous garantie ni la réussite, ni le bonheur ". 

Adriana est capable de se rebeller, de s'engager pour défendre une cause, des valeurs. Une vraie beauté-rebelle. "Être rebelle, c'est être focus sur ses convictions intimes, ses objectifs, toujours défendre ses valeurs. Pour  rester fidèle à soi-même, défendre ses opinions, chacun sa technique. Certains vont crier, se mettre sur le devant de la scène quand d'autres se font plus discrets pour mieux agir en coulisses. J'admire les personnes qui vont jusqu'au bout sans se laisser influencer et qui ne font pas de compromis. Dans le domaine du féminisme, par exemple, je comprends qu'on puisse se rebeller. De nombreuses causes ont besoin de rebelles. Après cela s'avère plus ou moins utile, plus ou moins bien perçu, plus ou moins efficace. Mais comment savoir bien doser ? D'ailleurs y'a-t-il des doses ? Une rebelle ne dose pas ". Les clichés, les injustices peuvent pousser Adriana à la rébellion. "et même me faire perdre toute notion de dosage ! Mais est-ce être rebelle ou juste normale ?". C'est être rebellissime en tout cas. 

 

Adriana vous donne rendez-vous

 

Direction la Chine, avec Adriana Karembeu et Michel Cymes, à la découverte des médecines complémentaires. Ont-elles des pouvoirs extraordinaires justement ? Pourquoi vaut-il mieux prévenir que guérir ? Le sympathique duo se rend à Shanghai, Chengdu, Ziziqia, aux montagnes sacrées du Wudang à la rencontre de l'élite des acupuncteurs. Ils assistent à une opération à cœur ouvert et sans anesthésie. Ils s'initient à la méditation... Ostéopathie, hypnose, phytothérapie... hâte de les découvrir, d'en apprendre un peu plus tout en s'amusant grâce au naturel d'Adriana et de Michel. Comme me le confiait Adriana lors d'une interview pour Rebellissime, on en apprend beaucoup sur notre corps, l'importance de l'activité physique pour vivre en bonne santé. C'est plein de légèreté et de bons conseils. Ce qui est sympa dans cette émission, c'est de constater qu4adriana et Michel sont comme des enfants, comme nous face aux situations, aux rencontres, aux découvertes... On se détend, on s'évade et on se cultive. Beau programme ! 

Rendez-vous est pris, mardi 7 mars  à 20h55 sur France 2...

 

Rares sont les programmes à savourer sans faux-rire ni applaus. A la fois ludique et pédagogique. En famille, entre amis ou en solo, ça marche aussi. Approuvé !

 

Adriana Karembeu et Virginie Legourd.


A lire 

Les Pouvoirs extraordinaires du Corps Humain

Dans la peau des premiers hommes

Auteurs : Collectif

Editions du Chêne

Parution : 25 février 2015

Prix indicatif : 19.90 €

Comment notre corps et notre cerveau ont-ils évolué depuis les pré-humains, il y a 7 millions d années ? Et depuis les Homo Sapiens ? Qu’avons-nous perdu par rapport à nos ancêtres ? Qu’avons-nous gagné ? Y a-t-il, dans le passé, des éléments dont nous pouvons nous inspirer pour vivre mieux ? L'homme va-t-il encore évoluer dans les siècles à venir ? À quoi ressemblera-il ? Avec Adriana Karembeu et Michel Cymes, découvrez la fabuleuse histoire de l'homme, une aventure qui va vous surprendre et vous ravir. À partir des découvertes scientifiques les plus récentes, cet ouvrage dévoile toutes les étapes de la spectaculaire évolution de l’Homme sur terre et raconte la vie au quotidien de nos prédécesseurs. Grâce aux infographies, aux questions/réponses et aux quizz, ce livre remonte de manière ludique et scientifique l’histoire de l’espèce humaine, invitant à imaginer l’Homme du futur. 

©Photos de Pierre-Olivier Signe pour l’ouvrage Les Pouvoirs Extraordinaires du Corps Humain 

Editions du Chêne.


Virginie Legourd et Adriana Karembeu pour Rebellissime.                                      08/02/2016

                                                                                                                                  Mis à  jour le 7 mars 2017



 

 Mentions Légales

 

rebellissime.com est edité par

Rebellissime SAS (capital : 1 €)

RCS : 820 279 792 

116, rue Diderot 94300 Vincennes

 

  Journaliste, rédactrice  : Virginie Legourd

 

  Directeur de la publication, Responsable Photos :

  Makha Diabira/ Manga remme

 

Rebellissime est hébergé par

Jimdo GmbH

Stresemannstr. 375

22761 Hamburg

Germany 

 Tel.: +49 40 - 8 22 44 997

Fax: +49 40 - 8 22 44 998

 


 

 

 

Rebellissime est un magazine lifestyle féminin et familial mais pas que ! Ouvert  aux débats de société et au vivre ensemble 

Contacter Rebellissime :  

contact@rebellissime.com

rebellissimelacom@gmail.com 

Tél. : 06.12.03.68.49

Numéro CPPAP : 0718W93150

REBELLISSIME EST MEMBRE DU SYNDICAT DE LA PRESSE INDEPENDANTE D'INFORMATION EN LIGNE.



Les personnes souhaitant signaler des contenus ou comportements illicites sur Rebellisime peuvent cliquer sur le lien ci-dessus pour nous envoyer un mail, ou nous appeler au 0612036849 .