BOISSON MIRACLE : LE GOLDEN MILK

Le Golden Milk, en français Lait d’Or, est une boisson traditionnelle qui nous vient d’Inde et d’Asie du Sud-Est, et qui remporte un franc succès ces dernières années auprès d’un public désireux de consommer des produits sains et ayant une réelle plus-value pour la santé.

 

Dans cet article, nous allons nous pencher sur l’origine et sur les bienfaits notables de cette boisson à base de curcuma plébiscitée par tous les nutritionnistes, le tout de manière simple et empirique, sans parti-pris, de sorte que vous puissiez vous faire votre propre idée. En avant !

 

Les origines du fameux Golden Milk.

Comme nous le disions plus haut dans le chapeau d’introduction, le lait d’or nous vient tout droit du continent asiatique (où il est appelé Haldi Ka Doo), qui possède une tradition millénaire en matière d’équilibres tant de vie que d’énergie. Son nom provient de sa couleur, conférée à la boisson par le curcuma, qui se trouve être un des ingrédients principaux de ce breuvage aux vertus proprement extraordinaires. Le golden milk est un héritage direct de la médecine Ayurvédique, terme sur le quel nous allons prendre le temps de revenir rapidement afin de clarifier le propos.

L’ayurvéda, ou encore médecine ayurvédique (qui signifie littéralement « Science de la Vie », et est un dérivé de Ayus → la vie et de veda → science ou connaissance) est une parente du yoga et a pour but d’équilibrer l’esprit et le corps. C’est un principe très ancien et extrêmement complet, qui remonte à plus de 5000 ans pour certains de ses textes fondateurs. Il faut noter que ses principes sont totalement admis par la médecine contemporaine, puisque l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) les a reconnus, et ils sont issus de textes sacrés se basant sur une méthode holistique (qui s’intéresse à son objet dans la globalité). L’ayurvéda s’appuie sur le précepte que chaque être est unique et il dresse donc un bilan individuel avant de proposer une méthode adaptée à chacun, en fonction de ses propres énergies, de sa physiologie etc. Il repose aussi non pas sur quatre, mais bien sur cinq éléments : l’air, la terre,l’eau, le feu ET l’éther. Ces cinq éléments sont présent en chacun de nous, et sont en perpétuelle fluctuation ; la plus infime des variations concernant l’un d’entre-eux, entraîne de fait une variation des quatre autres.

L’ayurvéda ou médecine ayurvédique vise à rééquilibrer ces éléments en chaque individus, éléments divisés en trois « Doshas » : 1/ Le Vâta qui concerne l’air et l’éther, qui influe sur la créativité, la générosité, l’enthousiasme et la joie et qui est lié aux battements du cœur, à la respiration et aux fonctions motrices ; 2/ Le Pitta, qui concerne le feu et l’eau, qui impacte la confiance, l’intelligence, la curiosité, l’ambition et la concentration et qui est lié à l’assimilation de la nourriture, à la température corporelle, à la vue et à la peau ; 3/ Le Kâpha qui concerne l’eau et la terre, qui influe sur la compassion, la patience, la foi, la stabilité, l’attention et la concentration, mais aussi sur la force, le sommeil, l’endurance et la longévité.

 

Les vertus reconnues du Golden Milk ou Lait d’or.

Cette boisson multiséculaire a des vertus multiples que nous allons tâcher de récapituler de façon claire et précise dans cette seconde partie.

En premier lieu, le lait d’or (et notamment le curcuma qu’il contient) possède la faculté d’améliorer l’humeur générale de celui ou de celle qui le consomme. Il est en effet démontré que le curcuma influe positivement sur l’état d’esprit de ceux qui en consomment d’une manière régulière. Plusieurs études ont démontré que le Golden Milk permettait en effet de lutter très efficacement contre les symptômes de dépression et/ou de mélancolie, même si ces études tendent à préciser que les résultats mériteraient un plus ample panel afin de gagner en pertinence. Ce qui est sûr c’est qu’en Inde et en Asie du Sud-Est, le golden milk fait partie intégrante de la philosophie zen, et ce n’est sans doute pas pour rien.

 

 


Le lait d’or est également efficace pour prévenir les risque de maladie du cœur ou de soucis cardio-vasculaires, dont on sait qu’ils représentent un véritable fléau dans nos sociétés modernes. Le curcuma est notamment connu pour favoriser la baisse statistique des crises cardiaques chez le public en consommant, cela n’est donc pas étonnant de retrouver des chiffres concordants parmi les consommateurs de golden milk. Par ailleurs, il n’y a pas que le système cardio-vasculaire qui bénéficie des vertus de cette boisson millénaire, elle a aussi un effet très positif sur les fonctions même du cerveau, avec un impact statistique avéré sur les cas de maladie de Parkinson. Les études tendent à prouver que le gingembre et la cannelle (ingrédients du golden milk notamment connus pour être efficaces contre les tremblements et les pertes de mémoire) permettent de préserver des protéines spécifiquement en lien avec ce syndrome qui touche de plus en plus de personnes. Notez également que certains ingrédients du lait d’or sont réputés pour être de très efficaces anti-inflammatoires, parfois autant, si ce n’est plus que certaines molécules de l’industrie pharmaceutique. Les personnes qui souffrent d’inflammations chroniques ont donc tout intérêt à considérer la chose, et l’on parle là notamment de la maladie d’Alzheimer, de certaines formes de cancer et de tous les types d’arthrose et bien entendu de rhumatisme.

Du fait de sa concentration en vitamines D et en calcium, le lait d’or permet également de fortifier la structure osseuse, et même si les consommateurs utilisent très souvent du lait de noix de coco ou du lait végétal plutôt que du lait de traite, ils choisissent souvent une version enrichie à la base, ou bien l’enrichissent eux-mêmes par des apports annexes tels que des algues lithothamne par exemple. Notez que nos sociétés modernes consomment souvent trop de produits laitiers, ce qui a au final un effet très néfaste sur les os, avec des taux d’ostéoporose extrêmement élevés, car un excès de calcium n’est tout simplement pas bon pour l’organisme. La digestion elle non plus n’est pas en reste, elle profite très largement des bienfaits du lait d’or, notamment grâce au gingembre, dont on sait qu’il prévient contre les nausées et les vomissements et il est donc vivement conseillé pour les personnes qui on du mal à garder leur nourriture pour quelque raison que ce soit (chimio thérapie, etc.). Par ailleurs, des études prouvent que la production de bile (essentielle pour une digestion efficace) est boostée de plus de 60 % par l’apport en curcuma. Pour ce qui est du système immunitaire, encore une fois, le lait d’or apporte son lot de bienfaits que plusieurs études ont démontrés. Le curcuma entrant dans sa composition est connu pour ses vertus antibactériennes, antivirales et antifongiques, ce qui va nécessairement aider votre organisme à lutter contre toute attaque extérieure, notamment lorsque la saison des grippes arrive, mais pas seulement. Les propriétés antioxydantes de plusieurs ingrédients entrant dans la composition de ce breuvage millénaire sont également de puissants alliés pour combattre les risques d’infection et de maladie.

 

Voilà, nous avons fait le tour de l’essentiel des bienfaits que peut apporter la consommation de lait d’or à votre organisme et à votre mental, et il ne nous reste plus qu’à vous donner une recette type afin que vous soyez à même, chez vous, de préparer ce breuvage dont nous venons de démontrer qu’il ne pourra avoir qu’un impact positif dans votre vie. Nul besoin d’embrasser la médecine ayurvédique dans son ensemble, de suivre les préceptes de tel ou tel maître Yogi, respectez simplement les ingrédients et les quantités que nous allons vous préciser ci-après, et tachez tout de même de manger correctement et équilibré, et d’avoir une hygiène de vie minimale, sans quoi, évidemment, le lait d’or ne pourra pas tout compenser (car il n’a pas non plus la prétention d’être la potion magique de ce cher Panoramix!!!). Dernière précision, nous vous proposons là UNE recette, mais il en existe de très nombreuses avec des petites variations, alors n’hésitez pas à faire quelques recherches sur Internet afin de trouver celle qui vous conviendra au mieux, car après tout, ce breuvage est aussi une affaire de goût !

 

Recette Conseillée, pour une personne (mais en aucun cas unique ou  meilleure qu’une autre…) :

Ingrédients : 

- 250 ml de lait ou de lait végétal (au choix)

- 60 à 70 ml de lait de coco

- 1/2 à 1 cuillère à café de curcuma en poudre

- 1/2 cuillère à café de cannelle en poudre

- 1/2 cuillère à café de gingembre en poudre (ou bien du gingembre frais moulu en même quantité)

- une pincée de poivre (noir de préférence)

- ajoutez du miel à votre convenance (ou bien du sirop d’érable, en fonction de votre goût)

Préparation :

Mélanger les épices puis les verser avec le lait, dans une casserole. Faire chauffer à feu doux, jusqu’à ce que la préparation soit bien chaude. Ajouter le miel ou le sirop d’érable et brasser le breuvage jusqu’à ce qu’il devienne mousseux. Il est l’heure de déguster !

 


Romain Pillard

Le 27 novembre 2020