Le Chaînon Manquant

A l'heure où la presse papier traditionnelle construit sa tombe et l'info sur Internet prend ses marques.

Nous sommes... le chaînon manquant...

Rebellissime... Mais qui sommes-nous donc ? 

 

Miroir, miroir...

Qui est la plus belle ?

Médias, médias...

Qui sont les rebelles ?

 

A défaut de se sentir belle tous les jours, un sentiment rebelle reste bien présent.

Pas du genre à nous faire prendre les armes ou à abandonner le confort de notre trois pièces urbain pour retourner à la vie sauvage, sans portable ni connexion WiFi, rien que pour sauver une espèce de vers de terre en voie de disparition…

(et quand on sait que la planète ne va bientôt plus pouvoir nous nourrir avec les ressources actuelles, c’est pas si con comme cause !).

 

Non, pour en revenir à ce sentiment rebelle,

il s’agit plutôt de cette petite voix intérieure qui soupire en nous.

Quand on ne se reconnaît pas dans les groupes de collègues qui se retrouvent à la cafèt’,

quand on se rend compte qu’on n’a rien à dire aux autres parents d’élèves qui partagent les classes de nos enfants depuis… Putain dix ans !

 

Ce sentiment d’être prise pour une gogo (et… Faut pas m'prendre pour un âne, tu n’respectes ni l’homme ni la femme... again, again, again*)

pas seulement par les publicités qui ont au moins le mérite de clairement nous mentir sur la réalité pour nous vendre des produits et du rêve.

Non, ce sentiment que tout est formaté et formatable,

pour que tout rentre dans des cases et que grandes industries et politiques puissent nous apprendre à penser, à consommer et à voter.

Si être soi-même, respecter les autres, la nature, la planète c’est rebelle, alors oui nous sommes rebelles, c’est même ce qui nous rend belles !

 

Ok, blah, blah, blah…

Qui sommes nous vraiment ?

Une femme, un homme, une famille, des amis, leurs enfants.

A force de déplorer le chaînon manquant, on s’est dit, faisons-le.

Posons nos questions à nous, recherchons des réponses ailleurs.

Cessons de nous laisser imposer une vision de la société

qui n’est pas celle dans laquelle nous vivons.

Notre univers est pluriel,

fort des différences de chacun, en vrai.

A travers nos origines diverses, nos voyages, nos histoires de vie, de famille, de couple, de copines, nos parcours professionnels, nos quotidiens,

nous ouvrons ce nouveau web magazine féminin et parental

comme on prend une bouffée d’air frais

 

Et oui, encore un féminin parental !

Pfff… nous direz-vous.

Oui mais pas que !

Rebellissime souhaite apporter une vision de la société

qui lui ressemble : pas formatée.

Nous nous adressons à toutes les femmes,

à toutes les familles avec toute la pluralité que cela suppose.

Cette pluralité, nous la revendiquons parce que nous la vivons, c’est notre réalité.

Du coup, vous verrez, les articles ne se posent pas toujours les mêmes questions,

ils soulèvent d’autres débats et interrogations...

 

*Raggasonic. extrait de Faut pas m'prendre pour un âne. Album Raggasonic 2.

 

Virginie Legourd.



 

 Mentions Légales

 

rebellissime.com est edité par

Rebellissime SAS (capital : 1 €)

RCS : 820 279 792 

116, rue Diderot 94300 Vincennes

 

  Journaliste, rédactrice  : Virginie Legourd

 

  Directeur de la publication, Responsable Photos :

  Makha Diabira/ Manga remme

 

Rebellissime est hébergé par

Jimdo GmbH

Stresemannstr. 375

22761 Hamburg

Germany 

 Tel.: +49 40 - 8 22 44 997

Fax: +49 40 - 8 22 44 998

 


 

 

 

Rebellissime est un magazine revu et corrigé juste ce qu'il faut pour être interculturel, s'ouvrir aux débats, et à de multiples visions du monde...

Contacter Rebellissime :  

contact@rebellissime.com

rebellissimelacom@gmail.com 

Tél. : 06.12.03.68.49

Numéro CPPAP : 0718W93150

REBELLISSIME EST MEMBRE DU SYNDICAT DE LA PRESSE INDEPENDANTE D'INFORMATION EN LIGNE.



Les personnes souhaitant signaler des contenus ou comportements illicites sur Rebellisime peuvent cliquer sur le lien ci-dessus pour nous envoyer un mail, ou nous appeler au 0612036849 .