Jouer ensemble

Quelle que soit la différence d’âge entre les frères et sœurs, on se dit que dans une famille nombreuse, personne ne s’ennuie et ne se retrouve à jouer tout seul.

Vrai ou faux ? 

Beaucoup d’enfants se plaignent de ne pas savoir quoi faire ni à quoi jouer lorsqu’ils n’ont pas d’autres enfants ou d’adultes avec qui jouer. Mais suffit-il d’être nombreux pour vaincre l’ennui ? Encore faut-il que le courant passe, que la bonne activité ou le bon jeu de société fasse envie à toute ou partie de la fratrie. En tant que parent, il convient de les impliquer dans telle ou telle activité et de dénicher les jouets fédérateurs. Apprendre à jouer à plusieurs prédispose à acquérir les habilités sociales pour fonctionner et travailler en groupe, à l’école, puis au travail.

Rôle didactique

 

Sur le chemin du jouer à plusieurs avec ses frères et sœurs, votre enfant a besoin de vous pour savoir quels sont les comportements acceptables ou non. S’il lui arrive de montrer un comportement perturbé, ou trop effacé, n’hésitez pas à l’encouragez ou à lui demander d’exprimer ce qu’il ressent, ce qui le contrarie par exemple. Apprendre à attendre son tour, à partager peut engendrer un sentiment de frustration. Sans le gronder, c’est l’occasion d’expliquer à votre enfant la manière de se comporter. Par exemple que dès que sa sœur aura terminé sa partie, elle lui passera la console. Lui faire comprendre et prendre en considération le point de vue des autres membres de la famille, c’est le guider vers la notion de partage. 

 


Selon affinités

 

A la maison, en famille, entre amis, il y a des enfants qui s’entendent mieux les uns avec les autres. C’est un peu comme au bureau et dans la vraie vie. Pour ce qui est des affinités, laissez faire les choses, et observez.  Les enfants n’établissent pas nécessairement des liens plus forts avec d’autres juste parce que papa et mamans le souhaitent. Appendre à s’entendre avec d’autres prend du temps, alors laissez votre enfant progresser à son rythme. S’il a du mal à se joindre à un groupe, en revanche, facilitez-lui la tâche. Prenez-le à part et discutez avec lui de la situation, de l’endroit où il aimerait jouer et de la façon dont il pourrait se faire accepter. Pour l’y aider, donnez-lui un jouet qui pourrait favoriser le jeu du groupe.

 

Virginie Legourd.                                                                                       08/02/2016

 



 

 Mentions Légales

 

rebellissime.com est edité par

Rebellissime SAS (capital : 1 €)

RCS : 820 279 792 

116, rue Diderot 94300 Vincennes

 

  Journaliste, rédactrice  : Virginie Legourd

 

  Directeur de la publication, Responsable Photos :

  Makha Diabira/ Manga remme

 

Rebellissime est hébergé par

Jimdo GmbH

Stresemannstr. 375

22761 Hamburg

Germany 

 Tel.: +49 40 - 8 22 44 997

Fax: +49 40 - 8 22 44 998

 


 

 

 

Rebellissime est un magazine lifestyle féminin et familial mais pas que ! Ouvert  aux débats de société et au vivre ensemble 

Contacter Rebellissime :  

contact@rebellissime.com

rebellissimelacom@gmail.com 

Tél. : 06.12.03.68.49

Numéro CPPAP : 0718W93150

REBELLISSIME EST MEMBRE DU SYNDICAT DE LA PRESSE INDEPENDANTE D'INFORMATION EN LIGNE.



Les personnes souhaitant signaler des contenus ou comportements illicites sur Rebellisime peuvent cliquer sur le lien ci-dessus pour nous envoyer un mail, ou nous appeler au 0612036849 .