Littérature :quoi de neuf côté romance ?

"Quelques mots d'amour..." (Michel Berger) n'ont jamais fait de mal à personne. Et on a beau jouer les grandes et se répéter qu'en vrai le prince charmant n'existe pas... De là à refuser totalement d'y croire, plutôt mourir... Laissez-moi acheter mon petit roman d'amour en paix ! 

Le prince charmant, c'est un peu comme le père Noël, on n'y croit plus mais chaque année on dépense des fortunes pour entretenir sa légende, on décore sa maison en attendant de l'accueillir comme un roi, en sachant très bien qu'il ne viendra pas. Mais bon, on ne sait jamais, des fois que... C'est la magie des sentiments. Pourquoi se priver d'un peu de tendresse, d'amour, de gentillesse ? D'autant plus lorsque ce petit bonheur, cette petite douceur reste de l'ordre du jardin secret, lové bien au chaud entre les pages d'un livre... un roman d'amour comme disait nos parents ! La littérature sentimentale, ce sont 58,2 millions de chiffres d'affaires et pas moins de 6,5 millions de petits bouquins vendus en France en 2016. C'est tout de même pas le Père Noël ou le Prince Charmant qui les achètent... Bah non, c'est nous ! Sortons un peu du cliché du roman à l'eau de rose et dépassons la vision méprisante de cette littérature populaire. Si l'on fait remonter les premiers romans d'amour au quinzième siècle en Europe, le genre sait traversé le temps et s'emporte partout, dans toutes les poches ! Plus ou moins chaud, plus au moins gnan gnan, c'est toujours plein de sentiments et d'émotions, avec parfois des perles d'écriture. 


Nisha, la maison d'édition 2.0

Nisha Editions, prouve que cette littérature se renouvelle, pour le plus grand plaisir des lectrices et lecteurs. La toute jeune maison d’édition a installé son siège social au cœur du Limousin. Elle est spécialisée dans la littérature féminine, diffusée par Interforum. Elle propose trois collections. Avec Feel Good pour la littérature générale, Diamant Noir, pour des romances rock, dramatique et Nisha’s Secret, la coquine (érotique quoi !). Pour s'imposer dans le marché du livre numérique et broché, Nisha Editions ne manque pas d'idées innovantes : version avec ou sans scènes de hum hum, broché augmenté via la Nisha App, adaptation roman des otome games Is it Love ? Jeux téléchargés par des millions de joueuses etc... Sans oublier la Première Nuit de la Romance organisée par Nisha Edition le 25 mars 2017. Pour nous parler de tout cela, Adeline Leroy, CEO Nisha Editions.  C'est auprès de sa maman, peintre et lectrice boulimique, qu'Adeline découvre sans a priori tous les styles de lecture, sans a priori. Après des études de journalisme et quatre ans dans l'audiovisuel, Adeline plonge dans le monde de l’édition. Elle lance Nisha Editions en 2015. Entre autres, elle aime manger des pêches et pour elle, le meilleure moment de la journée, reste le matin quand son fils lui sourit. Merci Adeline d'avoir répondu à nos Rebellissime questions. 

Adeline Leroy

Rebellissime : Quel regard portez-vous sur l'évolution de la littérature romantique ?

Adeline Leroy : Un regard attentif. Surtout en ce moment. Les évolutions sont très rapides en terme d'attentes du côté des lectrices. Il ne faut pas avoir le tournis pour suivre, mais nous essayons toujours de faire évoluer notre ligne, notre rythme de publication, pour coller au mieux à ce qu'elles souhaitent. Et s'il faut de temps à autre marcher un peu sur la tête, ce n'est pas grave. Car ces évolutions viennent du fait que les lectrices de romance assument de plus en plus leurs goûts littéraires et c'est une excellente chose. On est aujourd'hui très loin des clichés de nos grands-mères, de la littérature un peu poussiéreuse ou peu qualitative. Les lectrices de romance plébiscitent de plus en plus les auteures françaises. Il faut que les textes soient impeccables, les plumes fluides et dynamiques, les livres beaux, les maquettes clean. En un mot, ça rock ! Comme Nisha, alors nous nous sentons en cohérence avec ce mouvement.

Rebellissime : Qu'apporte-t-elle à notre société ?

Adeline Leroy : Beaucoup. De l'humour, de l'espoir, de l'émotion, de la détente, de la réflexion. Un excellent moment de lecture ; un moment sexy. Chacun peut y trouver ce qu'il vient y chercher.

 

Rebellissime : Pourquoi que des filles chez Nisha ?

Adeline Leroy : Ce n'est pas volontaire. Il ne s'agit pas d'une ligne éditoriale. Mais la très grande majorité des lecteurs de romances étant des lectrices, la très grande majorité des auteurs sont des auteures. Concernant notre collection Nisha's Secret (érotique pur), nous préférons ne publier que des femmes. Leur regard sur la sexualité est différent. Mais pour notre collection diamant noir (romance rock), nous serions ravis de recevoir un manuscrit écrit par un homme. Nous en avons déjà eu, ceci dit, mais la qualité ne nous avait pas convaincue. Pour ce qui est de notre collection feel good, en littérature générale, de la même manière nous ne sommes fermés à rien.

 

Rebellissime :  En quoi la littérature romantique est-elle rebelle ?

Adeline Leroy : Nous ne nous permettrions pas de répondre de manière trop générale, mais chez Nisha, la littérature romantique est rebelle parce qu'elle s'assume, qu'elle défie les conventions, qu'elle parle de sexe, de fantasmes, de couple, du grand frisson. Pas question de publier de la flotte !

 

Rebellissime : Quelle est votre héroïne littéraire rebelle et pourquoi ?

Adeline Leroy : Les héroïnes Nisha ! Non. Trop facile... Colette. Qui est à la fois une héroïne du monde littéraire et de la littérature. Parce qu'elle a assumé d'être femme dans un monde d'hommes, tant dans ses envies, ses choix professionnels et sa sexualité.

 

Rebellissime : Qu'est-ce que la littérature peut apporter à l'interculturalité et inversement  ?

Adeline Leroy : La littérature, tout. Elle est un pont entre les différents mondes qui gravitent parfois tellement indépendamment les uns des autres sur cette planète. La littérature romantique énormément. Car elle dit ce qui se passe au fond de nous. Parfois l'inavouable. La romance française est à ce titre très différente de ce que peut écrire une auteure américaine, allemande, italienne. Elle est totalement fonction de ce qu'est notre société. Elle dit nos problématiques, nos angoisses dans notre rapport au corps, aux liens que nous nouons, nos interrogations, nos peurs... mais surtout nos joies les plus fortes. Elle est un témoin, de tout temps, de ce qu'est la femme française.

 

 


Rebellissime : Pourquoi la Nuit de la Romance ?

Adeline Leroy : Pour passer un bon moment ensemble. Livre Paris est une machine infernale. L'année dernière, il fallait patienter entre deux heures et quatre heures pour obtenir une dédicace de nos auteures. Autant dire que le moment n'était pas idéal pour papoter avec celle qu'on lit et qu'on rencontre peut-être pour la première fois avec émotion. La Nuit de la romance permet donc déjà à nos lectrices de partager un verre et des petits fours avec les auteures Nisha plus tranquillement. Mais la soirée est ouverte à toutes celles et tout ceux qui aiment la romance de manière générale et ont envie de se plonger dans cette ambiance le temps d'une soirée. Il y aura des jeux interactifs, un bar à tatoos, un live surprise, un speed editing en partenariat avec Kobo, des cadeaux (dont un bijou de luxe). Une soirée exceptionnelle animée par Ariane Brodier. A ne pas manquer ! https://www.nuitdelaromance.com/                                                     

 

Adeline Leroy et Virginie Legourd                                                                                                      Le 13 mars 2017



 

 Mentions Légales

 

rebellissime.com est edité par

Rebellissime SAS (capital : 1 €)

RCS : 820 279 792 

116, rue Diderot 94300 Vincennes

 

  Journaliste, rédactrice  : Virginie Legourd

 

  Directeur de la publication, Responsable Photos :

  Makha Diabira/ Manga remme

 

Rebellissime est hébergé par

Jimdo GmbH

Stresemannstr. 375

22761 Hamburg

Germany 

 Tel.: +49 40 - 8 22 44 997

Fax: +49 40 - 8 22 44 998

 


 

 

 

Rebellissime est un magazine lifestyle féminin et familial mais pas que ! Ouvert  aux débats de société et au vivre ensemble 

Contacter Rebellissime :  

contact@rebellissime.com

rebellissimelacom@gmail.com 

Tél. : 06.12.03.68.49

Numéro CPPAP : 0718W93150

REBELLISSIME EST MEMBRE DU SYNDICAT DE LA PRESSE INDEPENDANTE D'INFORMATION EN LIGNE.



Les personnes souhaitant signaler des contenus ou comportements illicites sur Rebellisime peuvent cliquer sur le lien ci-dessus pour nous envoyer un mail, ou nous appeler au 0612036849 .