2019 : LES  JOUETS  QUI  INNOVENT

Technologie, réalité augmentée, connectivité... font partie de notre quotidien, donc de celui de nos enfants et donc de celui de leurs jouets également.  Cette année, sous le sapin de nombreuses surprises n'ont pas manqué de ravir petits et grands. Les jouets de 2019 qui innovent. A découvrir et partager sans modération ! 

 

pub

Comme nous l’explique Franck Mathais, porte-parole de l’enseigne de jeux Joué Club! « Robots, poupées interactives, la technologie apporte des fonctionnalités de plus en plus étonnantes qui émerveillent les enfants et épatent les parents. Grace à la miniaturisation des composants électroniques ou des moteurs électriques, à l’intelligence artificielle et avec des matériaux adaptés, les jouets prennent vie. Ils s’articulent, réagissent à la voix, détectent les mouvements, interagissent avec leur compagnon de jeu. Ils prennent vie de façon quasi autonome ».

 

Poupées et robots

Ces dames ne se contentent plus d’être trop mimi. De plus en plus réalistes, elles deviennent de véritables compagnons de jeu. En réagissant  à la voix ou à la proximité de leurs accessoires, elles prennent vie, ouvrant les portes de l’imaginaire aux enfants. On remarque par ailleurs que les petits garçons eux aussi s’identifient à leur papa et sont de plus en plus nombreux à se prendre au jeu de l’éducation des poupons. Les poupées dotées de moteurs et de capteurs miniatures intègrent aussi de l'intelligence artificielle qui leur permet d'évoluer selon l’évolution de l’enfant. Au rayon des robots, on s’éclate ! Avec des look sympas, ils sont surtout programmables, et réagissent eux aussi à la voix. Evoluant grâce à des compléments de contenu, ils impressionnent par la diversité de leurs capacités. Ils peuvent danser ou jouer au football,  monter la garde ou faire l’espion, c’est impressionnant et pas seulement pour les enfants… Pour les grands aussi ! Du coup, on joue ensemble. La programmation est souvent l’occasion de réunir les aînés et les plus jeunes. D’ailleurs les robots les plus sophistiqués plaisent beaucoup aux adolescents. Avec différents nivaux de complexité ou de programmation, ils s’intègrent parfaitement dans une fratrie. C'est incroyable de réalisme et cela a forcément un prix, de 30 à 100 euros environ. 

Pour Franck Mathais, porte-parole de Joué Club! « Compte tenu de leur prix de vente plus élevé que la moyenne des jouets traditionnels, les robots et les poupées interactives se vendent surtout pendant le mois de décembre. Incontournables des listes de Noël, ils fédèrent les familles par leurs capacités extraordinaires et le réalisme qu’ils apportent ». On en oublie presque qu’ils faut les alimenter… « Certains fonctionnent sur batterie rechargeable et d’autres sur piles, souvent non fournies. Nos vendeurs sont là aussi pour que les parents n'oublient pas les piles ! » Nous rassure Franck Mathais. 

 

Enquête et shopping de de terrain

Depuis septembre,  la Rebellissime Family scrute le secteur du jouet pour y dénicher les petites innovations qui vont bien au pied du sapin.

Dans la catégorie animaux, coup de cœur pour le joli Show Coco, de Hasbro, le perroquet qui chante, danse et répète ce que l'on dit... Enfin, quand il veut parce qu'avec nous, il n'a pas forcément voulu. Normalement, il réagit au son, à la lumière et au toucher ! Mais bon il y avait beaucoup de bruit lors des présentations presse et donc on lui pardonne et on l'adopte volontiers !  En tout cas, il est beau, doux et coloré. Et puis, ça change un oiseau dans la panoplie des peluches et jouets qui parlent. Plus de 50 combinaisons de sons et de mouvements. 80 euros environ,  à partir de 4 ans. 

 

On a repéré la tablette Gulli ‘ 7 à 149 euros.  Parce qu'elle ressemble à une vraie pour de vrai. Et que les enfants, surtout les petits, ne sont pas dupes. Ils veulent la tablette  des grands, pas un truc qui ressemble à un jouet. La tablette Gulli 7 intègre tous les personnages et héros que les enfants kiffent. Elle permet de voir et revoir les dessins animés de la chaîne, sans réseau parce qu’ils sont déjà chargés dedans (pas tous mais un bon nombre ! ) Il y a des applis et des jeux pré téléchargés. Le niveau de contrôle parental s'ajuste de manière simple et intuitive en fonction de l'âge. Pour toute la période primaire c'est idéal. Elle s'emporte en voyage, l'enfant y a tout son univers et on peut grâce à elle le familiariser au net tranquillement et dans le respect de son âge.

 


On adore les robots Silverlit...

 Le Caméléon, à partir de 4 ans, 50 euros environ, très gourmand et gigolo quand il tire sa langue géante pour attraper des insectes. Il change de couleur, plus précisément sa tête. Il avance dans toutes les directions. Il sait aussi   bouger la queue.

 

Repéré aussi, Program a Bot, le robot à intelligence artificielle, programmable. Destiné aux enfants dés 5 ans, Il danse, cumule plein de fonctions : coups de pieds,  évitement d’obstacles, saisi et port d’objets (à sa mesure évidemment). Comptez 30 euros environ. 

 


On a aussi flash sur ce petit bambin, Bébé Louis interactif Baby Wow de IMC Toys. Louis apprend par étape comme un vrai bébé! Il répond à 10 commandes vocales et possède 12 fonctions.

Il émet des sons et s’assoit. Il se lève, chante et danse ! Il marche à quatre pattes et joue avec sa balle. Plus on joue avec Louis, plus il apprend ! C’est un jouet pédagogique incontournable, il ne lui manque qu’une petite fratrie… genre aux yeux et cheveux bruns pour que tous les enfants puissent s’identifier ;)  On les adore déjà ! 

A partir de 3 ans, 50 € environ

L'agent Blip de Educa, a retenu toute notre attention, parce qu’il s’adresse aux jeunes programmateurs à partir de 4 ans. Ce robot programmable en mission d'exploration sur notre planète a besoin d’aide pour récupérer  différents éléments  sur l'île Amantopia. L’enfant dispose les cartes-circuits en reproduisant le schéma de l'une des fiches missions puis à l'aide de la télécommande, programme son Agent Blip pour qu'il effectue le bon circuit et collecte l'objet recherché.  Au delà des 20 circuits existant, les enfants peuvent en créer eux-mêmes. Les niveaux de mission sont évolutifs. Et puis, on aime son côté articulé qui peut danser émettre des sons et de la lumière ! 35 euros chez Joue Club!


 

Nous avons aussi découvert les laser game pour la maison..

Voilà une innovation qui permet de s’amuser chez soi ! Avant il fallait réserver l’activité pour une durée limitée, dans un lieu spécial. 

On a repéré chez Silverlit, le Lazer M.A.D Advance Battle OPS pour jouer à deux ! 59 euros environ.  Ces blaster infrarouge marquent vraiment l’arrivée d’une nouvelle génération rendant possible les jeux de laser à la maison. En mode Battle, on forme deux équipes, chacune choisit sa couleur. Les joueurs peuvent et doivent booster leur blaser avec des accessoires. On a 20 points de vie, et pendant la partie on doit tirer sur les cibles adverses en évitant leurs tirs ! C’est drôle, on se prend direct au jeu. On aime que ce soit package en set qui font évoluer l'arme. L'idée c'est d'en avoir plusieurs pour une fête d'anniversaire par exemple, ou pour une fratrie. On peut aussi jouer seul en mode entrainement ! C'est vraiment bien pensé puisque qu'il y a un système qui comptabilise les fois où vous touchés et où vous toucher. Comme ça pas de dispute pour savoir qui a gagné. Silverit décline son offre en pack solo à partir de 13 euros. 

 

Nous avons aussi repéré mais pas encore testé la nouvelle gamme Nerf de Hasbro qui remplace ses traditionnelles fléchettes par des rafales infrarouge avec des sons et lumières. Les joueurs peuvent enrichir l’expérience avec l’application mobile gratuite Nerf Laser Ops Pro en utilisant le bracelet inclus et prévus pour les smartphone à leur bras. Grâce à l’application, les joueurs peuvent également accéder à des infos tactiques en temps réel pour personnaliser leur blaster, suivre leurs performances, gagner des bonus et utiliser le GPS pour localiser leurs adversaires pendant la compétition. L’utilisation d’un smartphone et de l’application ne sont pas obligatoires pour jouer. Le Nerf Laser OPS Pro en pack de deux est actuellement disponible en magasin au prix de 45 €

 


Publicité/Disneyland Paris
Publicité/Disneyland Paris

Chez Oxybul, guidés par notre ami la Fée, nous avons eu un gros cou de coeur musical

L’orchestre symphonique (de 3 à 5 ans) coûte 59 euros. Il est beau sur son socle transparent, le concept est super. On écoute de la musique classique, on découvre des instruments, en s'en saisissant et en les posant sur un socle. Piano, flûte, violon, batterie... 7 au total Leurs figurines sont hyper belles et bien colorées. On peut aussi créer ses musiques et les enregistrer. 

L’enseigne propose également de beaux instruments de musique issus de la collaboration entre les marques Hape et Baby Einstein. En bois, colorés, ludiques et pédagogiques, dotés des excellents sons Baby Einstein. Le piano Magic Touch à partir de 1 an, il suffit de l'effleurer. On peut écouter créer ou reproduire des comptines avec le fameux système des couleurs. Les sons sont très réalistes, dignes d’un vrai piano ! 30 euros environ. Le tambour Magic Touch, à  partir de 6 mois, des que bébé peut taper dessus avec ses mains, il peut donc faire de la musique, façon percussions, avec les images sympathiques d’animaux. 24 euros environ

 

Afin de mieux nous présenter les must-have de l’année 2019, nous avons interviewé plusieurs marques au coeur de l’innovation ludique.

Didier Carreras, le directeur général d’Alpha Group France.

Rebellissime : Quelles sont selon-vous les plus grandes innovations de ce Noël 2018 qui vont marquer 2019 ? 

Didier Carreras : J’hésite entre la toupie Infinity Nado électronique avec montre ou les véhicules Screechers Wild qui en un looping à 360° se transforme en créatures… ! D’une façon générale, la grande nouveauté de ce Noël qui est aussi celui de l’année, ce sont les collectibles : tous ces jouets dans des packagings sympas qui dévoilent un jouet surprise à collectionner.

Rebellissime : Comment faire rimer technologie et ludique ? 

Didier CarrerasGrâce à de supers équipes de recherche et développement qui ont gardé une âme d’enfant ! Mettre la technologie au service de la jouabilité, c’est un des grands talents d’Alpha (en toute modestie !) ; la toupie électronique en est une très bonne illustration ! D’ailleurs ce sont les enfants qui en parlent le mieux en qualifiant les Nado de « toupies qui gagnent » !

Rebellissime : Les Screechers, c'est un rêve d'enfant concrétisé ? 

Didier Carrerras : Ah mais totalement ! quel enfant n’a pas rêvé d’un jouet qui soit plusieurs jouets en 1 ! Screechers c’est cela : un savant mélange de véhicule, de créature à collectionner le tout avec une spectaculaire transformation !!! ils en ont rêvé (et nous aussi !) et nous l’avons réalisé !

Question Rebellissime : Notre magazine s'appelle Rebellissime, quel est votre rebelle préféré et pourquoi? Et votre innovation la plus rebelle ? 

Didier Carreras : Cantona !!! Mais bon j’aime le foot…. ! Et la toupie électronique qui sans vergogne tel David va affronter sans peur le Goliath Beyblade !

 

Notre investigation se poursuit chez Oregon...

Oregon Scientific est connu pour ses stations météo et, pour les adeptes de Nature et Découvertes  : ses jouets ! Sans oublier, les plus anciens qui se souviennent des calculatrices. Si toi aussi tu as eu une Oregon... Bon, bref qu'est ce que nous réserve la marque ?  

Pour les petits, mention spéciale au Smart Cubes avec réalité augmentée. Pour à peine 10 euros, six puzzles en 1 grâce aux 9 cubes sur les animaux. La réalité augmentée disponible via l'application gratuite à télécharger sur téléphone ou tablette, donne vie et tout plein de renseignements sur ces animaux. Du coup, le simple et traditionnel jeu de cubes en bois nous fait entrer dans une autre dimension ! 

Dans le même esprit, prenons Smart puzzle carte du monde , OK, c’est un puzzle en bois ! Et bim avec la réalité augmentée les animaux les monuments et autres apparaissent aussi sur l'écran. Il suffit de télécharger gratuitement l’application pour les voir apparaître sur le téléphone ou la tablette. 15 euros environ, le cadeau, en bois, ludique, intelligent avec la réalité augmentée en prime !

Et ce n'est pas fini, côté globe terrestre on a adoré le 1er prix à 13 euros version SmartGlobe gonflable pour jouer avec comme un ballon de plage et qu'on cale après sur son support,  genre «  en fait j'suis pas qu'un ballon » ! Et bim avec la réalité augmentée et l'appli gratuite 6 thématiques pour découvrir le monde ses animaux, monuments, recettes... apparaissent. On fait aussi la connaissance de Patrick un petit bonhomme blond qui nous posent plein de questions et nous apprend beaucoup de choses. La gamme des globes va de 12 à 149 euros. Et celui-là, le SmartGlobe Explorer,  il est terrible. On peut jouer avec en alternant les niveaux de questions selon l'âge. On peut l'ouvrir et découvrir ce qui se passe sous la croûte terrestre grâce toujours à la réalité augmentée. Il a aussi une cassette intégrée sur la France. Terrible ! Même pour les adultes!  A sortir pour un quiz géant entre potes ou en famille. En plus il existe en plusieurs langues, enfin l’appli, histoire d'approfondir ses langues. On a aimé aussi la version SmartGlobe Myth qui laisse apparaître les constellations dans sa version nuit éclairée et raconte des histoires. Les informations sont mises à jour tous les 3 mois donc les produits ne sont jamais obsolètes. Il n'y a pas que les enfants qui vont en apprendre de belles ! 

Du coup, nous avons un peu creuser le sujet en interviewant Valérie Merle, responsable du développement France d’Oregon Scientific.

Rebellissime :  Qu'apporte la réalité augmentée à des jeux "traditionnels" comme les cubes et les globes ? 

Valérie Merle : Un contenu éducatif complémentaire. Et la RA apporte en plus un côté ludique aux jeux classiques.

Rebellissime : Merci de nous rappeler le nombre d'infos contenus dans les globes 

Valérie Merle : Plus de 2h30 d’activités éducatives, un peu plus de 20 000 informations, du contenu supplémentaire grâce à l’application gratuite sur des thèmes comme : animaux, monuments, dinosaures, terre, système solaire, climats, cuisines du monde, attractions touristiques... 

Rebellissime :  Que vont apporter les mises à jour ? 

Valérie Merle : L’actualisation des données, notamment géopolitiques (changement de président, modification du nombre d’habitants…)

Question Rebellissime :  Notre magazine s'appelle Rebellissime, quel est votre rebelle préféré et pourquoi et quel est le jeu le plus rebelle ?

Valérie Merle : La rebelle préférée, c’est Rebelle, parce qu’elle est volontaire, libre, a du caractère et la famille est importante pour elle. Quant au jeu préféré, il s’agit de Le Lynx ; parce qu’il faut être rapide pour trouver et gagner.

 

Pour en savoir un peu plus sur les nouveautés qui innovent, quelques questions à Najib Michel Fayad, Vice-Président Exécutif de Splash Toys. 

Rebellissime :  Quelles sont selon-vous les plus grandes innovations pour ce Noël 2018 ? 

Najib Michel Fayad :  L’année 2018 a été rythmée par différents phénomènes, amplifiés par les réseaux sociaux et le bouche à oreille dans les cours de récré. L’e-unboxing en fait partie et rencontre une ascension fulgurante : près de 18 millions de vidéos « unboxing » sont téléchargées sur YouTube, un record ! Un phénomène qui passionne petits et grands, et dont Splash Toys s’inspire. Les poupées L.O.L et Les Ready2Robot vont faire sensation grâce à leur emballage en plusieurs couches laissant apparaitre à chaque fois un nouvel accessoire de jeu. Dans le thème 2.0, Teksta 360 impressionne également de par son innovation. Ce petit chien ou chat selon le modèle choisi, se comporte comme un vrai animal et arrive même à faire des looping sur commande ! De quoi émerveiller les plus jeunes.

Rebellissime :  Comment faire rimer innovation et mini univers  ? 

Najib Michel Fayad : La poupée L.O.L fut l’un des jouets les plus vendus dans le monde à Noël 2017. Cette petite poupée a envahi les chambres d’enfants depuis sa sortie l’année dernière. Une petite taille à emporter partout avec soi, de grands yeux envoûtants et de multiples accessoires à découvrir sous chaque couche de son emballage. Un concept unique qui l’a propulsé à la première place des produits vendus dans la catégorie « Dolls & Collectibles » et qui promet donc d’être sous le sapin en 2018. Les poupées L.O.L incarnent l’univers des mini et ont su faire rimer leurs univers en innovant et en proposant une expérience de jeu toujours plus poussée. Avec les L.O.L Under Wrap, les enfants doivent mettre leur talent en œuvre avec un déballage totalement innovant afin de trouver des codes secrets pour que la capsule s’ouvre.

Question Rebellissime : Notre magazine s'appelle Rebellissime, quel est votre rebelle préférée ? 

Najib Michel Fayad :   Mulan, pour sa volonté et sa dextérité.

 

Nos investigations nous conduisent également à poser tout plein de questions à Gaylor Cornuault, responsable marketing et développement de Clémentoni. Il nous fallait un spécialiste sur la thématique STEM (science technologie, ingénierie et mathématiques en français, Science Technology Engineering Mathematics in English !) qui s’est bien installée depuis Noël 2017 

Rebellissime: Comment expliquez-vous la tendance STEM ? 

Gaylor Cornuault : Le STEM  est déjà en vogue depuis 2 ans. Pour preuve, la boutique dédiée, créée sur Amazon dès la fin d’année 2016. Cette tendance vient des Etats-Unis et est régulièrement poussée en avant par des personnalités influentes, comme Barack Obama sur Twitter. Il est donc tout naturel que le s’installe chez nous.

Rebellissime : Quels conseils donneriez-vous pour bien choisir un jouet dans cette catégorie ? 

Gaylor Cornuault : Il faut surtout s’assurer que le jouet corresponde à l’âge de l’enfant. Inutile de vouloir brûler les étapes. Même si les enfants apprennent vite, de bonnes bases seront toujours bénéfiques pour la progression future de l’enfant.

Il faut donc un jouet adapté, simple et fun pour que l’enfant ne s’en lasse pas.

Rebellissime : Quelles sont les spécificités des jouets Clementoni dans cette catégorie ?

Gaylor Cornuault : Nous avons été parmi les premiers à lancer des jouets technologiques dans cette catégorie.. Je précise « technologique » car des jeux tout simples qui apprennent à compter avec des cartes et des fiches font également partie du STIM (au sein du « M » pour Mathematics). Aujourd’hui, nous proposons une gamme de robots (pour les 7 ans et +) que l’enfant doit monter lui-même avec de les programmer. C’est novateur, parce que l’enfant construit de toutes pièces son propre robot et ne joue pas simplement avec un objet déjà tout prêt une fois sorti de sa boîte. C’est une réalisation jouissive pour un enfant et qui s’inscrit complètement dans le STiM. Ensuite, il peut le programmer manuellement ou avec sa tablette et son smartphone. Depuis l’année dernière, nous proposons d’initier les enfants au coding dès 4 ans grâce à DOC, un robot qui se déplace sur plateau et interagit avec l’enfant. Pour moins de 40 euros. Novateur, très amusant et accessible au plus grand nombre.

Rebellissime : Que dire aux parents ou grands- parents qui seraient un peu effrayés par cet univers ?

Gaylor Cornuault : Ce qui est nouveau ne doit pas être effrayant. Les jouets évoluent simplement avec leur temps et les technologies s’immiscent naturellement aussi dans cet univers. Quand on pense « nouvelles technologies », on pense « écran » et « tablette », mais nos jeux prouvent aussi qu’on peut initier nos enfants à ces nouvelles technologies sans avoir nécessairement à les mettre devant un écran.

Rebellissime : Comment et pourquoi certains de vos jouets sont-ils adoptés par les enseignants ? 

Gaylor Cornuault  : Ils y voient un objet pédagogique et éducatif qui va passionner les enfants et les faire apprendre par le jeu. Cela a été prouvé, on apprend bien mieux lorsqu’on est passionné par ce que l’on fait et qu’on y participe activement. Ces jouets permettent de remplir ces conditions et offrent donc un outil d’apprentissage particulièrement efficace pour découvrir la programmation qui fait désormais partie du programme scolaire. Avoir un tel robot dans sa classe est donc un vrai plus pour les enseignants.

Rebellissime : Est-ce que ses jouets participent plus à l'amusement ou à l'apprentissage ?

Gaylor Cornuault   : Les deux ! On apprend en s’amusant.

Question Rebellissime : Notre magazine s'appelle Rebellissime, quel est votre jouet le plus rebelle et pourquoi ? 

Gaylor Cornuault  : Probablement DOC ! Vous aurez beau lui ordonner par la programmation de se rendre à tel endroit par tel chemin, si le parcours programmé ne lui convient pas, il s’arrêtera net en cours de route pour éviter un obstacle et vous ordonnera de recommencer ! Et comme il est têtu, il n’obéira pas tant que vous n’aurez pas trouvé une meilleure option !

Mind est un robot intelligent programmable à commande vocale et il s’apprête à devenir  le nouveau compagnon de jeu des enfants de 7 ans et plus ! Alliant programmation et dessin, il accompagne les enfants dans leur apprentissage de l’arithmétique et de la géométrie (mais ça, on ne leu dira pas ! ). Commandable à distance, soit par reconnaissance vocale, soit directement via une tablette ou un smartphone grâce à l’appli gratuite qui lui est dédiée, Mind exécute toutes les commandes données par l’enfant. Le voir reproduire les formes géométriques programmées, c’est terrible ! De là à créer des chefs-d’oeuvre et les faire reproduire par Mind, il n’y a qu’un pas, vers l’art ! Dès 7 ans. 60 euros environ.

 

Franck Mathais, Didier Carreras, Valérie Merle, Najib Michel Fayad, Gaylor Cornuault et Virginie Legourd.

 

le 19 novembre 2018