LA SULTANE DE SABA :

Testing : soin Hammam gommage au savon noir

Le concept des soins, du spa et des produits authentiques de La Sultane de Saba est basé sur les rituels de beauté anciens et précieux des femmes orientales, transmis de génération en génération de mère en fille. Rebellissime a testé le soin Hammam gommage au savon noir à l’eucalyptus (purifiant) à 55 euros. 

Un soin hamam, mais pas que… En entrant dans le spa on plonge dans un univers tout de noir vêtu, du sol au plafond. Le lâcher-prise survient quelques minutes après les premières phases d’appréhension. « Je ne vois rien ! » « Ouh la, la un couloir ! » , « ouh, la, la une marche, non deux, non trois ! ». Mais la voix de l’esthéticienne qui nous prend en mains vous guide rassurante. Et puis on y voit tout de même, le temps que les yeux s’habituent ! L’idée c’est nous plonger dans un univers de détente éclairé à la bougie, pour nous déconnecter le temps du soin. Et ça fonctionne archi bien. A tel point que que je me sens prête à créer un groupe de ceux qui sont pour que tous les spas du monde passent au noir ! 

Mais revenons-en à notre soin Hammam gommage au savon noir à l’eucalyptus... 

Rituel de base

Le hammam en arabe « حمّام », « bain d'eau chaude » consiste à entrer et se poser dans un bain de vapeur chaude et humide. La vapeur permet aux pores de la peau de se dilater ce qui facilite le nettoyage ! C’est donc un rituel qui peut se pratiquer toutes les semaines «  pour garder une peau saine et jeune » m’explique Annie l’esthéticienne-masseuse qui s’occupe de ma petite personne pour ce soin. Direction la douche. Avant d’entrer dans le hammam on vous enduit de ce fameux savon noir à l'eucalyptus (purifiant). Vous pouvez également demander un produit plus doux. Pour ma part, je reste fidèle à la tradition et au savon noir. Sur le visage c’est un autre savon plus doux et délicieusement parfumé qui est appliqué. 

Vient le moment de pénétrer dans le spa, et là, ce n’est plus tout noir, mais tout blanc de vapeur ! C’est comme entrer dans un nuage, tout doux et tout chaud. Je devine l’espace pour s’assoir. Le Hammam, est une pièce toute en dalles de pierre noire et lisse. On peut s’assoir à même la pierre donc, puisque de tout son long le mur fait banc ! Evidemment on glisse un peu avec le savon noir, amis une fois posée… Grosse grosse déconnection ! Le regard perdu dans la vapeur, et bim, vous déconnectez. Le temps de la détente et de prendre soin de soi s’impose. Au bout de quelques minutes, la vapeur disparaît. C’est ainsi que j’ai pu mieux distinguer le lieu ;) ! Annie revient alors me demander si je souhaite prolonger « C’est mieux, encore quelques minutes, pour préparer la peau et bien se détendre » me conseille-t-elle. Idée Validée ! Je repars donc pour une seconde session de bain de vapeur d’une dizaine de minutes. Il fait chaud, certes, entre 50 et 60 ° mais ça passe. On fond dans la détente ! 

En sortant, direction la douche, la fraîcheur à l’extérieur du hammam me sort de l ‘état de torpeur. Je me sens déjà mieux, le corps détendue par la chaleur et l’esprit serein, mais oui, je souris même !  

Le gommage en plus 

Point de bon hammam sans gommage. Bah oui, parce que l’idée c’est de profiter de la dilatation des pores pour pratiquer un gommage au savon noir. Après avoir laisser poser le savon noir pendant toute la durée du hammam, puis avoir rincé la peau sous la douche. Je suis prête. La Sultane de Saba propose un soin en plus qui accompagne le hammam traditionnel  : le gommage au savon noir. Il est pratiqué par la masseuse. Annie m’invite à m’installer sur la table de massage, toujours en pierre noire mais cette fois, une douce chaleur en émane. Pas question d’voir froid après le hammam ! Sur le ventre, puis sur le dos, à l’aide d’un gant de kessa, toutes les parties du corps sont gommées pour éliminer les impuretés et les peaux mortes. Associé à l’action du gant de kessa traditionnel, le savon noir, pâte d’olives onctueuse et émolliente, offre une exfoliation efficace pour une peau douce et purifiée de ses toxines.  Et le hammam devient véritablement un pur moment de détente puisque c’est la masseuse qui frotte avec le gant. Il ne reste qu’à se prélasser tout en se débarrassant des toxines et des peaux mortes.

 Astuce : Idéalement le gommage au savon noir ne se réalise qu’une fois par semaine. Il est conseillé de bien hydrater la peau avec une huile corporelle ou un lait pour le corps après le gommage. Le gommage au savon noir peut aussi se réaliser chez soi, après un bain ou une douche chaude. « Gardez votre gant » me propose Annie ! Même si l’expérience n’a rien à voir, me voilà convaincue de l’utilité d’un gommage régulier. Ma peau est douce, toute douce. Un bien-être général et une certaine légèreté guident mes pas vers la douche finale. Retour au peignoir. 

Et la cerise sur le gâteau 

Plus précisément le petit thé et les gâteaux en goodies, juste après votre soin. Pour prolonger l’effet détente, Annie me guide vers le confort du salon de thé de ce spa douillet. Histoire d’être vraiment, vraiment détendue ! Maintenant, j’y vois très clair et je suis conquise par le décor et le mobilier. Toujours noir, avec un peu d’or, j’adore ! De grands miroirs, un salon marocain design et accueillant, lui aussi tout de noir vêtu. C’est aussi le lieu on se retrouver entre copines, ou en amoureux avant ou après les soins. Au calme… Black is de-stressful ! 

La Sultane de Saba

Hammam & spa: Vincennes

22 rue Lejemptel - 94300 Vincennes

Métro : Château de Vincennes

Tél. : 01 48 08 19 09

10.30am to 7.30pm

Jeudi : 11am to 9 pm

Pour les autres adresses et en savoir plus sur La Sultane de Saba

 

Virginie Legourd

Le 14 septembre 2020