"Major" la belle histoire du chien présidentiel américain

Joe Biden a passé les portes de la Maison Blanche accompagné de son compagnon « Major ». Le nouveau chien du président des Etats-Unis est le premier chien à passer d'un refuge à la Maison Blanche. La tradition américaine a été marquée par une cérémonie plus ou moins officielle.

 

C’est officiel, Joe Biden est le 46e président des Etats-unis. En cette période mouvementée, le démocrate a tout de même souhaité se prêter à une vieille tradition présidentielle très américaine : l'acquisition d'un chien. Dimanche soir, une cérémonie en l'honneur des deux bergers allemand du président était organisée par la Delaware Humane Association (DHA), une association de défense des animaux qui agit, comme son nom l’indique, dans le fief de Joe Biden. Les participants qui, d’après les organisateurs, étaient plus de 10 000, ont du faire chacun un don de 10 $. La cérémonie s’est achevée sur un petit jeu de mot "Dog bless America »(Que ce chien bénisse l'Amérique). Ces paroles du chanteur américain George Groban accompagnaient le titre qu’il a interprété sur l'adoption.


Major, âgé de trois ans, avait été recueilli par le clan Biden en 2018. Il est venu embellir le quotidien de la famille mais aussi de leur premier berger allemand Champ. Ce dernier avait été acheté en 2008 à un éleveur de Pennsylvanie alors qu'il n'était encore qu'un chiot. Il a vécu avec le couple Biden au One observatory circle, à Washington, sous l'administration de Barack Obama, lorsque Joe Biden était son vice-président. Le duo Champ et Major Biden signe le grand retour des chiens présidentiels. Après Beau et Sunny, les deux chiens d'Obama, le Scottish Terrier de Bush, ou encore le labrador de Clinton. Donald Trump avait dérogé à la règle : une première pour un président depuis 1897.

Ci-dessus, Joe Biden avec Champ

A gauche, avec Major


Sur Twitter, il existe déjà un compte aux noms des deux animaux. Dans la description, ils se présentent comme les « premiers chiens » des Etats-Unis. Les publications sont écrites comme si elles étaient dictées par les deux bergers allemands, « si fiers » de leur « papa », « le premier candidat à la présidentielle à obtenir 75 millions de voies ». Suivent par quasiment 30 000 personnes, ils donnent aussi des indications sur le quotidien ou le futur de la famille présidentielle telles que l’acquisition prochaine d’un chat, ce qui n’a pas l’air de leur faire plaisir...

Interrogé en février sur l'importance de ses compagnons à quatre pattes par le chef de l'Union du New Hampshire, Joe Biden avait répondu : « Les chiens vous rappellent de vivre dans le présent. Ils aiment inconditionnellement et savourent chaque instant avec vous. Quand je suis avec Champ et Major, je peux vivre un moment dans le «maintenant» avec eux et profiter du simple fait de lancer une balle ou me promener ».

 

Eléna El Meliani

Le 20 janvier 2021