Mon auto roule à la Pub !

Alors que la publicité nous envahit parfois, sur nos écrans, dans la rue, au téléphone, par courrier... On a bien envie de pouvoir inverser les rôles. De la publicité choisie et qui nous rapporte... Grâce à notre voiture et le concept IT’SMYCAR, pourquoi Pas ? Voyons en quoi cela consiste...

 

 

La start-up française IT’SMYCAR permet aux automobilistes de représenter une marque le temps d’une opération en collant des stickers sur les portières de leurs voitures. Ils roulent comme à leur habitude et sont récompensés en cadeaux, bons d’achat ou bons carburant. Une nouvelle approche ludique et rémunératrice de l’utilisation de la voiture.

Depuis trois ans le concept fait sa place sur le marché de la communication outdoor et revendique la confiance de plus de 60 marques parmi lesquelles : Norauto, Burger King, Orpi, Franprix, Leader Price ... partout en France. Séduits par cette façon de rentabiliser ses trajets, les automobilistes sont quant à eux plus de 30 000 inscrits prêts à rouler.

Côté automobilistes

Via la plateforme en ligne www.itsmycar.fr, les particuliers peuvent s’inscrire gratuitement en quelques clics pour participer aux différentes missions et choisir les marques qu’ils souhaitent représenter. Pas de sélection : tous les véhicules peuvent postuler

Tous les véhicules, y compris les camionnettes, les camping-cars et les camions peuvent participer. La seule condition est de posséder un véhicule propre et en bon état. Par ailleurs, il n’y a aucune contrainte dans les déplacements : les automobilistes roulent comme d’habitude sans que rien ne leur soit imposé. Les automobilistes reçoivent ensuite chez eux les stickers. Ils sont conçus pour se coller très facilement et ne laissent aucune trace. Et pour preuve de leur engagement, les conducteurs envoient ensuite des photos de leur voiture sur le site.

Les missions des ambassadeurs peuvent être couplées avec des actions digitales. Ils peuvent par exemple être invités à poster des contenus sur les réseaux sociaux, participer à des sondages ou des jeux concours en ligne, mettre un avis sur Google ou encore parrainer des personnes de leur entourage.

Chaque mois, des récompenses pour tous les automobilistes. Les automobilistes ne reçoivent pas d’argent. Ils sont récompensés en bons d’achats, cartes carburant, box, abonnements musicaux, produits de la marque, goodies... qui correspondent à une valeur marchande comprise entre 20€ et 200 € en fonction des missions.

 

La fondatrice : Sarah Prévot 

 

Après avoir découvert l’Afrique et l’Australie, Sarah a rapidement eu l’ambition de créer sa propre entreprise. Forte de son diplôme de l’EMLYON et de ses différents stages, elle se lance à seulement 25 ans dans l’aventure. Cette entrepreneure pleine d’énergie a eu l’idée de IT’SMYCAR en première année d’école. En faisant du porte à porte pour une association, le gérant d’un salon de coiffure cherchant à se faire connaître avec un budget serré, propose à Sarah de coller des stickers temporaires sur son véhicule.

Devant l’impossibilité logistique de mener le projet à bien, Sarah a réalisé le potentiel du sticker pour les annonceurs. L’idée ne la quitte plus, et en 2014 son mémoire de fin d’études porte sur ce projet d’entreprise : it’smycar est presque né. La startup sera officiellement lancée en novembre 2015. A ce jour plus de 70 opérations ont été orchestrées représentant plus 5000 voitures stickées.

 

Un réseau d'automobilistes influenceurs pour les annonceurs

Côté marques annonceurs 

IT’SMYCAR accompagne les entreprises dans toutes les étapes de leur opération : design du sticker, sélection des ambassadeurs, envoi des stickers, mise en place de l’opération, reporting. Afin de mesurer l’impact des campagnes, la start-up a travaillé sur différents systèmes comme les codes promos sur les stickers permettant d’analyser l’impact direct sur les ventes.

Pendant les différentes opérations, la start-up conserve un rôle de pilote en gardant un contact constant avec les ambassadeurs, notamment grâce à son SA (Service à l’Ambassadeur) 7j/7. Pour la sélection des ambassadeurs, les marque peuvent également choisir d’impliquer leur propre communauté (salariés, clients ...)

 

Alors bon plan? 

 

Virginie Legourd 

Le 26 juin 2020