NOUVEL AN CHINOIS ET FÊTE DU TÊT   VIETNAMIEN

CHUC MONG NAM MOI 

BONNE ANNEE

Le 8 février 2016 est un grand jour. Celui de la mise en ligne de votre Rebellissime le Mag', et celui du nouvel an chinois et vietnamien. Au Vietnam, on fête le Têt. On vous a donc concocté un menu tradi', sauce rebellissime. 

Mais avant de régaler nos papilles, apaisons notre soif de connaissance à travers un petit voyage au Vietnam pour comprendre ce qu'est le Têt. Le Têt Nguyên Dàn (fête du 1er jour), couramment appelé Têt, c'est le nouvel an vietnamien. C'est la date la plus importante du calendrier parce qu'elle est celle du renouveau. C'est le moment de remettre les compteurs à zéro, de rendre hommage à nos ancêtres. La fête dure plusieurs jours. Il faut bien cela pour les préparatifs (culinaires notamment), les offrandes, les repas familiaux, et le respect de certaines traditions. En France, à Paris, la communauté asiatique et une bonne partie du XIIIè arrondissement se parent de rouge et d'or pour l'occasion.  On fête le printemps ! 

 

L'année du singe  

Bye bye la chèvre, bonjour le singe... Non, je ne suis ni folle, ni sous cachets. Ce 8 février , cet animal un peu fou succède à la captive de Monsieur Seguin (celle qui voulait Gammm'bader). Après la colérique mais paisible biquette, pas forcément appréciée pour les naissances et les lancements de projets, bon nombre se réjouissent de fêter le singe. Et pas n'importe lequel, le singe de feu. Place au divertissement, à la création, à la sociabilité, au dynamisme. C'est la fête. N'en jetez plus. Nous n'en demandions pas tant pour notre lancement. Le singe présage une année haute en couleurs. On imagine bien que l'animal aime s'amuser et se faire plaisir. Mais on imagine aussi qu'avoir un singe à la maison n'est pas tous les jours de tout repos : impulsif, d'humeur changeante... L'animal a les défauts de ses qualités comme dirait ma grand-mère. Capable du pire comme du meilleur, comme dirait aussi ma grand-mère !

Côté meilleur : énergie, dynamisme, initiatives individuelles, audace et ténacité récompensées, belles perspectives pour les entreprises en défaut. 

Côté pire : ce n'est pas le moment de prendre des décisions supra-mega importantes. 

Et nos petits bébés singes ? De véritables petits clown, hyper sociables, un brin égoïstes et plus soucieux de la bonne blague que du bon investissement. Mais heureusement, autonomes, plein de d'audace et de ressources. 

Fête de famille

Le jour du Têt, premier jour de l'année (Xong Nha), on visite ses proches, pour présenter ses vœux et glisser de l'argent dans de petites enveloppes rouge et or à destination des enfants. C'est le Mungo Tuoi au Nord Vietnam et le Li Xi au Sud qui leur souhaitent une heureuse nouvelle année. Mais attention, les Vietnamiens croient que leur premier visiteur de l'année détermine l'augure de l'année à venir. Être la première personne à entrer chez une autre est un rituel très important. Idéalement, on aime voir se présenter un homme prospère, marié avec des enfants. On évite donc la voisine du 3è complètement hystéro, moitié droguée et dépressive qui se fait larguée tous les quat'matins. On évite aussi son ex' (celui de la voisine). Qui est entré chez vous en premier aujourd'hui ? Cette première journée influençant tous les jours de l'année à venir, on ne se met pas en colère, on reste poli, calme, souriant.... la positive attitude, quoi ! 

Autre rituel : ne surtout pas balayer, au risque de balayer la chance loin de chez vous. Aujourd'hui, pas de ménage ! 

Autre rituel que vous connaissez sans doute : les Dragons. Les commerces et familles riches leur font des offrandes en échange de leur protection. C'est donc pour cela, que vous voyez suspendu aux enseignes des restaurants asiatiques, salades et pétards. Et c'est pour cela aussi que vous entendez les entraînants tambours et percussions annoncer l'arrivée des Dragons incarnés par les écoles d'art martiaux (traditionnellement Viet vo dao ou Vo Vinam). Ils font montre de leurs prouesses et grimpent les uns sur les autres faisant grandir le Dragon assez haut pour qu'il se saisisse des offrandes. 

Les jours qui suivent, sont consacrés aux visites : le 1er en famille, le 2nd entre amis, le 3è pour nos maîtres et enseignants. 

 

En cuisine, c'est l'effervescence. 

Depuis une semaine, on fait des offrandes pour le culte du foyer. 7 jours avant le Têt, les trois esprits du foyer regagnent le ciel et l'Empereur de Jade pour lui faire leur rapport sur la vie de famille. Il convient donc de charger les autels d'offrandes gourmandes. Meilleurs elles sont et meilleur sera le rapport. Dans le Vietnam du Sud, on offre des pommes (Mang Câu), des noix de coco (Dua), de la papaye (Du Du), et de la mangue (xoai). Parce qu'en les assemblant, on dit « Câu Vua Du Xai» ce qui signifie on prie pour avoir assez d'argent à dépenser. C'est aussi le moment de jeter des carpes vivantes dans les rivières. Elles se chargeront de transporter les esprits du foyer. Ces derniers reviennent sur terre la veille du Têt dissipant les soucis de l'année passée. La fête peut commencer !

 

Rebellissime menu pour le Têt et les jours à venir

 

Banh Chung et Bành Dây Rebellissime

Il s'agit de riz gluant fourré de viande ou de haricots enveloppés dans des feuilles de bananier. Les Banh Cung sont rectangulaires pour représenter la terre et les Banh Dây sont ronds pour représenter le ciel. Ces derniers se résument à une pâte de riz gluant entourant une farce de haricots mungo mélangés à des oignons caramélisés. 

 

 

 

Pour 4 à 6 personnes

 

1 kg de riz gluant

½ cuillère à soupe de sel

Extrait de feuilles épinard

500 g de haricots mungo ou graines de soja

1 oignon émincé

200 g de tendron de veau ou lardons de volaille

Sel, poivre noir

Un cadre en bois, mesurant 40 cm x 30 cm

Feuilles de bananier

 

Laver et rincer le riz gluant et bien égoutter. 

Ajouter le sel et faire tremper dans de l'extrait d'épinards pendant 20 minutes.

Faire tremper les haricots mungo ou graines de soja pendant 2 heures dans de l'eau chaude, égoutter et décortiquer ; 

Faire cuire comme du riz (recouvrir 1 volume de riz avec 3 volumes d'eau, faire bouillir puis baisser le feu jusqu'à absorption de l'eau). 

Écraser en purée , puis mélanger à l'oignon, les tendrons de veau ou les lardons de volaille. 

Saler et poivrer. 

Créer un treillis de ficelle dans le cadre en bois puis ajouter 3 couches de feuilles de bananier. 

Verser une moitié du riz gluant égoutté et étendre la pâte ainsi obtenue de manière égale. 

Étendre en une couche égale la purée d'haricots mungo préparée au centre de la couche de riz gluant. 

Verser la moitié restante du riz gluant. 

Plier avec soin les feuilles de bananier et nouer la ficelle de manière solide. 

Enfin, retirer le paquet du cadre en bois et faites-le cuire dans de l'eau bouillante pendant au moins 5 heures.

 

Khao Tom Rebellissime :  le riz cuit au poulet

 

Pour 6 personnes

 

D'abord le poulet

1,5 kg de poulet découpé

2 gousses d'ail

2 gros oignons en dés

2 tiges de citronnelle

10 cl de nuoc mâm

Sel, poivre

 

Préparer la marinade la veille de préférence ou 2 heures avant la cuisson.

Laver, sécher et hacher finement les bâtons de citronnelle.

Peler, écraser et hacher l’ail. 

Dans un saladier, mélanger la citronnelle, l’ail, l’oignon, le sel, le nuoc mâm, le poivre et les morceaux de poulet. 

Laisser mariner la veille dans l’idéal ou au moins deux heures avant la cuisson.

Préchauffer votre four à 240°C

Égoutter les morceaux de poulet, les disposer dans un plat à gratin et les faire cuire sous le grill de votre four en le retournant à mi-cuisson.

 

Puis le riz

1 kg de riz gluant

500 g de soja

votre poulet mariné et cuit

500 g de feuilles de bananier

Huile de tournesol

Sel, poivre

 

Faire tremper le riz gluant dans de l’eau salée pendant 4 ou 5 heures.

Faire tremper le soja dans de l’eau salée pendant 4 ou 5 heures.

Cuire le soja dans l’eau salée bouillante pendant 10 à 15 minutes

Égoutter le soja et le passer au mixeur

Laver les feuilles de bananier et les sécher.

Dans un moule rectangulaire (environ 10 X 20 cm) répéter ces opération pour former des briques de Kaho Tom Rebellissime

- Garnir le moule de film alimentaire spécial cuisson en le laissant dépasser

- Tapisser le film de morceaux de feuille de bananier.

- Déposer une dose de riz égoutté au fond

- Déposer une dose de soja pilé ou écrasé.

- Déposer une dose de poulet mariné et grillé

- Recouvrir d’une dose de soja 

- Recouvrir d’une dose de riz.

- Refermer les feuilles de bananier sur le riz.

- Bien enfermer le tout dans le film et ficeler en largeur et en longueur.

- Piquer le paquet avec un cure-dent un peu partout

Faire cuire tous les paquets dans une marmite d’eau pendant 6 heures.

Sortir les paquets et les presser pour faire sortir l'eau pendant quelques heures. 

Retirer la ficelle, le film et la feuille de bananier. 

Couper des tranches et les faire revenir sur les deux faces dans un peu d’huile. 

 

 

 

 

 

Poulet au caramel et lait de coco Rebellissime

 

Pour 4 à 6 personnes

 

800 g de sauté de poulet cuisses et hauts de cuisses ( 7 à 8 morceaux)

4 œufs durs écaillés

80 cl de lait de coco

2 gousses d'ail hachées

2 cuillère à soupe de gingembre frais râpé

1/2 cuillère à café de purée de piment 

3 cuillère à soupe de sauce soja

120 g de caramel tout prêt ou fait maison

Jus d'un demi citron

Huile

 

Faire revenir la viande coupée en morceaux dans un peu d'huile jusqu'à ce qu'elle soit dorée sur toutes les faces. 

Ajouter les œufs durs

Ajouter le lait de coco, le gingembre, l'ail, la sauce soja et la purée de piment. 

Couvrir et, à feu doux, laisser mijoter 1h30. 

Au bout de ce temps ajouter le caramel et le jus de citron puis cuire 20 minutes de plus à découvert en remuant parfois. 

 

A se procurer dans les commerces asiatiques, tels que Tang Frères

– Dua Hanh: oignons et choux marinés

– Cu Kiêu : petits poireaux marinés

- Mut : fruits secs confits rarement consommés en dehors du Têt

 

 


Virginie Legourd pour Rebellissime.

08/02/2016



 

 Mentions Légales

 

rebellissime.com est edité par

Rebellissime SAS (capital : 1 €)

RCS : 820 279 792 

116, rue Diderot 94300 Vincennes

 

  Journaliste, rédactrice  : Virginie Legourd

 

  Directeur de la publication, Responsable Photos :

  Makha Diabira/ Manga remme

 

Rebellissime est hébergé par

Jimdo GmbH

Stresemannstr. 375

22761 Hamburg

Germany 

 Tel.: +49 40 - 8 22 44 997

Fax: +49 40 - 8 22 44 998

 


 

 

 

Rebellissime est un magazine lifestyle féminin et familial mais pas que ! Ouvert  aux débats de société et au vivre ensemble 

Contacter Rebellissime :  

contact@rebellissime.com

rebellissimelacom@gmail.com 

Tél. : 06.12.03.68.49

Numéro CPPAP : 0718W93150

REBELLISSIME EST MEMBRE DU SYNDICAT DE LA PRESSE INDEPENDANTE D'INFORMATION EN LIGNE.



Les personnes souhaitant signaler des contenus ou comportements illicites sur Rebellisime peuvent cliquer sur le lien ci-dessus pour nous envoyer un mail, ou nous appeler au 0612036849 .