ON NE JOUE PAS AVEC LA COVID

Le compte à rebours est lancé pour Noël et nombreux sont ceux qui ont hâte de découvrir leurs présents. Mais cette année, Covid oblige, la manière de jouer s’est retrouvée bousculée. L’épidémie s’est propagée dans le milieu du jouet quitte à chambouler nos habitudes modernes.

 

Les fêtes de fin d’année s’annoncent assez différentes de nos précédents réveillons. Il sera plus question de distanciation sociale et gestes barrière que de grandes retrouvailles en famille au pied du sapin. Une chose est sûre, il va tout de même falloir s’occuper. Les enfants en vacances, le télétravail pour certains, s’amuser n’est plus qu’un jeu d’enfant car nous avons tous besoin de s’évader plus que jamais.

 

Toutes les activités extérieures se voyant annulées depuis maintenant de longs mois, la vente de jeux de société a connu une progression de 10 % cette année dans un marché en baisse. Sans oublier que le mois de décembre aura évidemment un impact sur le monde du jouet car c’est à cette période de 50 % des ventes annuelles de jeux de société sont habituellement réalisées. Avec la fermeture des bars, des restaurants, des cinémas... nous avons tendance à revenir à nos premiers amours.

À la fois produits rassembleurs et intergénérationnels, les jeux de société ont conquis ou reconquis les enfants comme les adultes. Faciles d’accès, sur Internet ou chez le commerçant du coin, ces loisirs se sont avérés parfaitement adaptés au confinement. Certains jeux existant pourtant depuis plusieurs dizaines d’années ont vu leur vente augmenter considérablement. La collection de jeux de société 2020-2021 est donc riche en diversité. Tous les jeux d’actions, de stratégie, de chance autrefois vendus dans des magasins spécialisés ont en fait été pris d’assaut par les grandes marques et permettent de se faire connaître par le grand public.

 

Les jeux contacts sont envoyés aux oubliettes ! Finis le Twister, ce jeu d’équilibre et d’adresse sur pastilles colorées, où les contacts (voire les chevauchements), sont la règle. Terminé les parties de colin-maillard ou cache cache. Même les jeux de cartes sont à proscrire, à moins de toujours avoir un flacon de gel hydroalcoolique sur la table. Certains vendeurs en magasins conseillent même les jeux narratifs tels que Toutim, Dixit ou Pour la Reine. Pour les petits comme pour les grands, ces jeux permettent aux joueurs de s’exprimer, d’expliquer leurs choix tout au long de la partie. Quant à ceux qui ne souhaitent pas se lancer dans l’acquisition d’un jeu, le DIY existe aussi dans ce monde ! La palme revient au P’tit Bac : un stylo, une feuille, et hop il ne reste plus qu’à faire marcher ses méninges.

 

Noël est et restera une parenthèse dans la vie et le quotidien de chacun. Cette année plus que jamais les gens ont envie, même besoin de profiter et de se faire plaisir. Les indémodables, qui finissaient au fond des placards, se voient revisités ou simplement remis au goût du jour. Des packaging plus modernes, des éditions spéciales, tout a été mis en œuvre par les éditeurs afin que chacun trouve son bonheur. Le confinement a permis à de nouveaux adeptes de s'adonner aux jeux de société pour occuper leur temps libre enfermé. Les parties en ligne ou les visions digitales de certains jeux ont vu le jour. C’est d’ailleurs les échecs qui ont le plus cartonné. Grâce à une série américaine (Le jeu de la dame) et les plateformes en lignes, le jeu à l’image austère est devenu un véritable phénomène.

 

Le coup de cœur de la rédaction :

La situation inquiète, angoisse et perturbe chacun d’entre nous. Soigner le mal par le mal peut être un bon moyen d’extérioriser l’épidémie de la Covid 19. Le jeu Pandemic vous permet d’incarner une équipe de chercheurs et/ou des membres du gouvernement. Votre mission ? Empêcher la propagation de maladies mortelles, virus et autres bactéries. La partie ne pourra être gagnée que si les joueurs collaborent. Valeur et actualité se mélangent dans ce jeu captivant.

Eléna El Meliani

Le 23 décembre 2020