Peau sèche en hiver : des solutions naturelles

Entre les agressions dues au froid, à un trop fort chauffage ou au vent et la sécheresse provoquée par le contact des vêtements et les bains chauds, l’hiver est loin d’être une période très agréable pour notre peau. Quelques pistes naturelles pour la protéger et l'hydrater. 

 

Notre peau constitue un organe essentiel de notre corps. Elle participe à la thermorégulation de notre organisme. L’épiderme, plus particulièrement, représente une barrière efficace contre les différents virus. La peau mérite donc qu’on en prenne soin ! Et pour ce faire, il ya évidement les crèmes, mais aussi les aliments. Petit tour d'horizon de ce qui fait du bien à nos peaux asséchées et agressées par le froid. 

Le beurre de karité

Le beurre de karité – un arbre poussant principalement en Afrique de l’Ouest – est fabriqué à partir des amandes des noix, grâce à un procédé d’extraction à froid. Il présente des propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques et en plus de s’avérer un précieux allié en dermatologie, il est très efficace pour lutter contre la peau sèche. On peut notamment l’utiliser comme soin pour les lèvres gercées qui, l’hiver, sont facilement déshydratées puisque contrairement à d’autres parties du corps elles ne possèdent ni de glandes sudoripares ni de glandes sébacées censées créer une barrière protectrice. Riche en vitamine A, F et E, le beurre de karité renforce la régénération cellulaire et constitue l’un des composants à intégrer de toute urgence dans sa routine beauté ! En soin du visage, des mains ou des pieds, aussi bien en masque qu’en crème, le beurre de qualité présente des vertus hautement hydratantes et nourrissantes pour les peaux les plus assoiffées.

L’aloe vera

Plurimillénaire, le gel d’aloe vera est très largement utilisé en phytothérapie, mais aussi en cosmétique. Si à l'instar de tout remède maison il possède ses détracteurs, il faut savoir que l’aloe vera est très concentré en eau et contient tous les nutriments nécessaires à une belle peau. Résolument efficace contre les rougeurs, il calme aussi les irritations grâce à ses vertus anti-inflammatoires et prévient aussi les démangeaisons. Il participe à la production de collagène, une protéine essentielle au renouvellement cellulaire et qui confère davantage d’élasticité à la peau. Grâce à sa forte proportion en eau, l’aloe vera est facile à appliquer et pénètre rapidement dans la peau. Il est aussi possible de l’utiliser en usage interne sous forme d’huile essentielle ou de gélules, voire de consommer directement le gel dans des jus ou des smoothies. Néanmoins il faut veiller à bien séparer le gel du latex – irritant et toxique – présent dans les feuilles de l’aloe vera. 

De bonnes graisses

Si prendre soin de sa peau en utilisant des cosmétiques nourrissants est déjà un premier pas pour lutter contre la sécheresse cutanée, des résultats probants ne peuvent apparaître qu’en agissant également à l’intérieur de son corps. En plus d’une hydratation suffisante, plus difficile à atteindre l’hiver puisque la sensation de soif met davantage de temps à se manifester, il faut aussi regarder dans son assiette. L’avocat, la noix de coco et plus généralement les oléagineux sont le meilleur remède à la peau sèche, sans oublier les poissons gras comme les maquereaux ou les anchois. Un apport insuffisant en zinc peut causer des sécheresses cutanées. Sans forcément se supplémenter, une consommation raisonnable d’huîtres, de crabe, de graines et de céréales complètes suffit pour fournir au corps les nutriments nécessaires. Aussi, l’huile végétale de noix, d’avocat, d’olive ou même de pépins de raisin est incontournable pour donner de l’éclat à sa peau tout en faisant le plein de vitamines.

 

Le vinaigre de cidre

L’hiver il est difficile de résister à la tentation d’un bon bain chaud qui en plus d’être relaxant est un excellent moyen d’améliorer la circulation sanguine. Or, des bains chauds à répétition peuvent lourdement assécher la peau. Heureusement, il existe des solutions pour remédier à cela. Le vinaigre de toilette, populaire au XIXe siècle, reprend aujourd’hui une petite place sur le marché de la cosmétique. Distillé dans l’eau de bain, il permet de dissoudre le calcaire responsable de la sécheresse cutanée, de raffermir les pores de la peau et de rééquilibrer son pH. Si la composition des vinaigres de toilette peut sensiblement varier, la plupart du temps il est fabriqué à partir de vinaigre de cidre, étonnamment riche en vitamines, minéraux, acides aminés et oligo éléments, un véritable élixir de jeunesse ! Le vinaigre de toilette peut même être fabriqué maison. Pour ce faire, il suffit de se procurer du vinaigre de cidre, bio de préférence, et contenant assez de « mère », un biofilm formé par les bactéries qui donne une apparence trouble au liquide et qui contient un condensé de nutriments. Ensuite, il suffit d’ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles pour profiter de propriétés supplémentaires et camoufler l’odeur du vinaigre de cidre qui peut ne pas être au goût de tous !

 

La Rebellissime team

Le 29 janvier 2021 


SUR LE MÊME SUJET...