PORTRAIT DE CLAIRE LABORDE : A LA CLAIRE FONTAINE

En 2013, Claire Laborde entrepreneuse et spécialiste de la cosmétologie, créée une gamme de cosmétiques en harmonie avec ses envies et ses convictions. A la Claire Fontaine

Formulatrice puis responsable de Recherche & Développement, au sein d’un laboratoire cosmétique, Claire Laborde conçoit une cosmétique respectueuse de l'Homme et de l'environnement. Consciente de la richesse de la flore française, Claire développe une gamme qui y puise ses bienfaits au service de notre plaisir et de notre bien-être. La créatrice s'engage également à ce que ses produits aient un impact limité sur l'environnement , soient adapte aux déficients visuels... Interview portrait

 

©Blandine Soulage
©Blandine Soulage

Pouvez-vous nous raconter votre parcours avant de monter votre société?

Chimiste, cosmétologue de métier et de formation, j’étais responsable d’un service de R&D dans un laboratoire de cosmétiques lyonnais avant de me lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

La cosmétique a-t-elle toujours été une vocation pour vous ?

Je peux dire que oui ! La cosmétique est un secteur qui me passionne, c’est la raison pour laquelle j’ai suivi un cursus me permettant de travailler dans le domaine et plus particulièrement l’élaboration de produits.

Faites-vous face à des difficultés en tant que femme entrepreneur ?

Les difficultés rencontrées sont à mon sens, peu spécifiques à mon statut de femme entrepreneure, mais tout simplement d’entrepreneur. A savoir le fait d’être un « couteau suisse » et de changer régulièrement de casquettes : comptable, développement produit, etc. Il y a également des moments d’interrogations, de doutes, de remises en question, mais très vite balayés par le souhait de proposer une beauté durable, responsable, apportant plaisir et bien-être.

A quelles embûches avez-vous été confrontées au sein de votre entreprenariat ?

A la Claire Fontaine a été lancée en octobre 2013, résultat de deux années de développement et de mise au point. La principale embûche rencontrée, concerne la recherche de financement au moment du lancement de la gamme. En effet, après avoir consulté les principaux établissements bancaires, tous ont approuvé le projet, mais seulement 1 a considéré le circuit de distribution retenu, à savoir la vente à domicile, comme viable. Tous les autres établissements étaient prêts à me suivre si je faisais le choix de partir sur un autre circuit de distribution. Convaincue par la vente à domicile, je n’ai pas cédé et ai donc poursuivi mes démarches de recherche de financement jusqu’à l’obtention d’un accord. Aujourd’hui, avec un réseau de plus de 80 partenaires, je suis heureuse de pouvoir promouvoir le fait que la vente à domicile est un secteur dynamique, et surtout vecteur de croissance.

Quelle est l’influence de votre famille sur votre projet ?

 

L’entrepreneuriat est une aventure passionnante, allant au-delà de la sphère professionnelle. La barrière vie perso / vie pro est très fine... C’est la raison pour laquelle je suis reconnaissante envers mon conjoint, qui, dès le début m’a soutenue dans ce projet et il continue encore aujourd’hui. J’ai aussi pu profiter de l’expérience de ma maman, justifiant de 20 années dans la vente directe.

 

 

Pensez-vous que les valeurs que vous souhaitez mettre en avant soient directement liées à votre vision de la femme dans la société ?

A la Claire Fontaine, c’est une gamme créée par une femme, proposée par des femmes (notre équipe étant 100 % féminine), pour les femmes. Par conséquent, nous nous comprenons ...

Aujourd’hui, il est courant de rencontrer des femmes ayant des complexes par rapport à leurs corps, manquer de confiance ou douter de leurs capacités, ce qui est fort regrettable... J’ai élaboré les soins A la Claire Fontaine avec le souhait que ces derniers apportent plaisir et bien-être, qu’il y ait donc une      «connexion » avec son corps et que plutôt que de le rejeter, il est préférable de l’accepter et d’en prendre soin. Les ateliers à domicile sont également des moments propices à la confidence.

Quant au métier d’Ambassadrice, il offre de belles révélations. Par conséquent, les valeurs A la Claire Fontaine ont en effet un lien avec ma vision de la femme dans la société, à savoir une personne en confiance et épanouie.

 

Quels sont vos prochains défis ?

Tout d’abord, renforcer notre présence sur l’ensemble du territoire, de façon à pouvoir faire découvrir nos soins au plus grand nombre et ainsi participer aux changements des habitudes beauté, en intégrant la recharge. Ensuite, poursuivre à valoriser la flore française à travers nos soins. Enfin d’autres projets sont en réflexion... La flore française a été mise en avant dans nos soins, mais d’autres richesses existent ailleurs.

Question Rebellissime : Qui est votre rebelle préféré (e)  ? 

Je n'ai pas à proprement parlé de "rebelle préféré", car plusieurs personnes, historiques ou contemporaines, pourraient être mises en avant. Néanmoins, pour en citer une, je mentionnerai Nelson Mandela, pour son engagement et sa lutte contre la ségrégation raciale.


 

Claire Laborde, la Beautiful Team et Virginie Legourd

Le 27 octobre 2020