Mesdocteurs.com, la bonne idée santé

Pouvoir poser des questions à un médecin généraliste ou à un spécialiste et obtenir des réponses en moins de 15 minutes... Je rêve ? Non, je suis sur www.mesdocteurs.com

Alors que nos médecins sont débordés et que certains spécialistes nous demandent 3 à 6 mois d'attente pour un rendez-vous, nous n'en restons pas moins en demande de conseils médicaux. Consulter ou pas ? Est-ce grave ? Qu'est-ce que c'est ? Dois-je accompagner le petit dernier chez le pédiatre ou aller à la pharmacie ? En général quand le pharmacien ne peut pas nous répondre et que l'inquiétude monte, on file sur Internet. Et là, c'est le festival ! Festival des commentaires les moins bien orthographiés et les plus alarmants du monde. C'est sûr, le dictionnaire et nous allons rendre l'âme. Pas sûr... grâce à cette toute nouvelle plate-forme de téléconseils médicaux qui vient tout juste de voir le jour, le 22 janvier 2016. 

Les besoins

En France, la recherche Google est le premier réflexe lorsqu’apparaissent les symptômes d’une maladie. 4 internautes sur 5 consultent des sites de santé. Fort de constater que l’avenir de la médecine a lieu en ligne, MesDocteurs.com ambitionne de créer un nouveau réflexe tout en simplifiant l’accès à la santé. "Aujourd’hui, il n’existe pas d’alternative entre le service d’urgence et le médecin traitant. Nous n’avons pas vocation à remplacer ni l’un ni l’autre. Notre objectif est en revanche de proposer une solution aux utilisateurs pour ne pas les laisser s’auto-informer sur la toile et pratiquer l’automédication qui peuvent avoir des conséquences graves pour leur santé"  explique Séverine Grégoire, co-fondatrice de MesDocteurs.com . "Nous sommes  parties d'un constat assez simple: tout le monde googlise ses symptômes. A l'heure de l'apogée d'Internet, où l'on peut tout faire de son téléphone portable, il nous paraissait évident de pouvoir joindre un médecin à toute heure" poursuit-elle. 

 


Le service 

MesDocteurs.com permet aux internautes et mobinautes de poser leurs questions de santé directement à des médecins pour obtenir des réponses rapides, fiables et personnalisées. Après une première phase de bêta-test de quatre mois, MesDocteurs.com enregistre des résultats prometteurs avec plus de 1 000 questions traitées par plus de 60 médecins partenaires.  Ces médecins, tous inscrits au Conseil National de l’Ordre des Médecins, sont sélectionnés et contrôlés par un comité scientifique composé de six spécialistes reconnus (gynécologie, dermatologie, pédiatrie, sexologie, médecine du sport, médecine du sommeil…)

Ce service permet à l’e-patient d’obtenir sans rendez-vous une information claire, fiable et délivrée par un professionnel de la santé en moins de 15 minutes. Le médecin télé-conseiller peut faire un travail de prévention ou orienter l’utilisateur vers une prise en charge physique. "Nous ne court-cuitons pas la parcours de soin. Nous ne sommes pas là pour sortir les patient du parcours médical. On ne remplace pas une consultation. Mais , il faut bien être conscient, que toute une catégorie de la population est exclue de ce parcours, par manque de temps. Pas le temps d'attendre qu'une place se libère, ni de faire la queue. Nous leur apportons une réponse médicale. Nos médecins peuvent, si leur santé le nécessite les replacer dans ce parcours de soins : urgences, généralistes, spécialistes..." explique Séverine. Dentiste, psychiatre, gynécologue, généraliste, sexologue, homéopathe, addictologue, ORL... Une mine d'informations, à disposition 7 jours sur 7 !

L'équipe fondatrice 

Chloé Ramade, Séverine Grégoire et Nicolas Orofino, l’équipe fondatrice de MonShowroom (vendue en 2014 au Groupe Casino) se lance dans une nouvelle aventure entrepreneuriale et digitale. Pour notre santé ! Fortes de leur expérience, les fondatrices se sont entourées d’une équipe de six personnes, expertes en webmarketing et en développement, et ambitionnent de recruter six nouvelles personnes d’ici cet été. "Avec Chloé, nous nous entendons très bien. Le secteur du médical nous intéressait, la santé plus particulièrement. Et nous voilà lancées dans ce nouveau challenge" explique Séverine.  "N'étant pas issues du milieu médical, Chloé s'est gentiment proposée de reprendre ses études pour pouvoir répondre aux demandes. Mais cela aurait pris du temps, sans aucune garantie de réussite..." plaisante-t-elle.  Plus sérieusement "Afin de comprendre, quels étaient les besoins des patients mais aussi des médecins, nous avons rencontré 200 médecins. Nous nous sommes entourées d'un comité scientifique de six médecins, avec qui nous travaillons au quotidien. Ils nous suivent, valident le contenu médical, nous aident sur le recrutement des médecins et garantissent la validité des médecins qui répondent. Ces six médecins ne font pas partie de ceux qui répondent" précise Séverine.

 

Séverine Gregoire, co-fondatrice de MesDocteurs.com


Des médecins dispos ?

C'est étonnant de trouver sur le site et l'application des médecins généralistes mais aussi des spécialistes qui d'habitude affichent délais et tarifs prohibitifs. Cela ne nous les rend pas vraiment sympathiques. "Etonnamment, pas tant de levers de bouclier que l'on croyait. Les médecins ont bien accueilli le projet parce qu'il correspond aussi à un de leur réel besoin. Ils reçoivent de plus en plus de SMS ou de mails de leurs patients auxquels, ils ne peuvent pas répondre. Pour des questions de sécurité  et de législation  en terme de santé publique. Il s'agit aussi d'informations non rémunérées. Les médecins sont aussi excédés d'entendre leur patients leur expliquer ce qu'ils avaient par rapport à ce qu'ils avaient lu sur les forum. Leurs patients posent eux-mêmes le diagnostic et s'auto-médiquent. C'est assez agaçant pour les médecins, et au-delà, cela peut-être dangereux pour les patients" explique Séverine. C'est donc pour cela que, les médecins ont globalement bien accueillis le projet. "Ils trouvent qu'il valorise leur profession. Cela remet le focus sur le cœur de leur profession qui est de donner une information médicale de qualité". Nous voilà réconcilie avec nos docs! "Nous travaillons avec des médecins qui peuvent se le permettre. A côté des médecins, débordés dans leur cabinet, il y a toute une population de plus disponible. Soit parce qu'ils n'ont pas de cabinet, soit parce qu'ils ne peuvent y exercer qu'à mi-temps. Il y a de jeunes médecin qui s'installent, des médecins qui consultent moins en cabinet parce qu'ils vont vers la retraite. Mais tous ont pour point commun ma passion de leur métier". C'est rassurant." Nous travaillons par exemple avec deux gynécologues qui ne consultent en cabinet que deux fois par semaine, pour le reste du temps se consacrer à leurs enfants. Elles sont ravies de pouvoir ainsi exercer de leur maison, en choisissant leurs horaires. C'est aussi un complément de revenus pour elles". Gagnant-gagnant !

Les projets 

On devrait voir apparaître en ligne un Chat visio/audio, assister au déploiement de l’application sous Androïd. MesDocteurs.com ambitionne également de proposer aux utilisateurs un service de téléconsultation dans les prochains mois. L'équipe avance tranquillement mais sûrement, prenant en compte des particularités et des exigences du secteur médical. "La santé est un domaine particulièrement réglementé et surveillé en France. Heureusement ! La plate-forme est sécurisée. Nous devons répondre à des normes d'hébergement particulières en faisant appel à des hébergeurs en données de santé. Aujourd'hui on ne peut pas délivrer d'ordonnance. Mais j'espère que cela viendra" confie Séverine. Les fondatarices ne manquent pas de projets. "Nous avons aussi une activité B2B où nous travaillons avec les mutuelles et les assurances pour qu'elles proposent à leurs assurés nos services, totalement pris en charge dans certains forfaits" explique Séverine. On signe où ? 


Les tarifs

Pour le lancement, une offre Eco, gratuite pour la lancement permet aux e-patients de poser une question et d'obtenir une réponse en 48h. 

L'offre Standard à 4,99 euros permet de poser une question à un médecin qui vous répond dans le quart d'heure. 

L'offre Premium, à 1,99 euros la minute permet de poser une question et de démarrez sous 15 minutes une session de Chat avec un médecin. 

L'offre est vraiment très abordable. "Nos conseils ne sont pas pris en charge par la Sécurité Sociale. Il fallait que nos tarifs soient raisonnables. Nous donnons une information médicale. Le prix ne devait pas être une barrière pour l'utilisateur qui renoncerait à poser ses questions. Quant aux médecins, ils sont rémunérés, comme nous. Ils s'y retrouvent sur le volume. Cela casse l'image du médecin inaccessible et trop cher" se félicite Séverine.  On applaudit !


                                                                                                 08/02/2016

Virginie Legourd pour Rebellissime.



 

 Mentions Légales

 

rebellissime.com est edité par

Rebellissime SAS (capital : 1 €)

RCS : 820 279 792 

116, rue Diderot 94300 Vincennes

 

  Journaliste, rédactrice  : Virginie Legourd

 

  Directeur de la publication, Responsable Photos :

  Makha Diabira/ Manga remme

 

Rebellissime est hébergé par

Jimdo GmbH

Stresemannstr. 375

22761 Hamburg

Germany 

 Tel.: +49 40 - 8 22 44 997

Fax: +49 40 - 8 22 44 998

 


 

 

 

Rebellissime est un magazine revu et corrigé juste ce qu'il faut pour être interculturel, s'ouvrir aux débats, et à de multiples visions du monde...

Contacter Rebellissime :  

contact@rebellissime.com

rebellissimelacom@gmail.com 

Tél. : 06.12.03.68.49

Numéro CPPAP : 0718W93150

REBELLISSIME EST MEMBRE DU SYNDICAT DE LA PRESSE INDEPENDANTE D'INFORMATION EN LIGNE.



Les personnes souhaitant signaler des contenus ou comportements illicites sur Rebellisime peuvent cliquer sur le lien ci-dessus pour nous envoyer un mail, ou nous appeler au 0612036849 .