SOUTIEN AUX OUÏGHOURS PERSECUTES EN CHINE, PARCE QUE MUSULMANS

Les Ouïghours, communauté musulmane de Chine, subissent un crime contre l’humanité ... Et le monde entier ferme les yeux. Faisons circuler l'information pour faire cesser ce qui peut-être considéré comme un génocide puisque les Ouighours sont persécutés pour nul autre motif que leur religion.

 

Selon la Ligue de l'Humanité, depuis quelques années, on compte 1 à 2 millions d’Ouïghours incarcérés dans de soi-disant « camps de formation professionnelle» dans la région autonome du XinJiang (ancien Turkestan Oriental) De Chine. 

Dans ces « camps d’éducation », le gouvernement communiste chinois prélève des organes à vif sur les Ouïghours sans leur consentement, des centaines de milliers de corps disparaissent dans ces camps, ils sont 50 à 60 dans une chambre et la liste n’est pas exhaustives. Les Ouïghours doivent se soumettre aux ordres diaboliques des forces de l’ordre chinois sous peine d’être maltraité ou tué.

Les témoignages sur Facebook font froid dans le dos. Des traitements inhumains ! 

Leur crime ? Leur différence, ces Chinois ont tout simplement une culture et une conviction religieuse différentes. 

Des camps de concentration au  21è siècle, aux yeux de tous ! 

Et pendant-ce temps-là, alors que tous les réseaux sociaux bleuissent, dans le médias mainstream ça tire à tout va sur les Musulmans. Séparatisme par-ci, communautarisme par-là... On ne devrait pas tarder à voir le sujet du voile remis sur le devant de la scène. Quoique,  avec le port du masque obligatoire... Arg ! C'est ballot, ça nous manquait ;)


Les réseaux sociaux, quelques médias et des associations se mobilisent pour alerter et faire bouger la communauté internationale

Réagissons! 

Une pétition la Ligue de l'Humanité à signer sur change.org

 

Le jeudi 1er octobre à 20h30 SOS Racisme a organisé un collage massif dans Paris en faveur des Ouïghours

"En solidarité avec la cause ouïghoure et avec le soutien de Dilnur Reyhan, nous organisons ce soir un collage massif qui prendra place dans les lieux les plus fréquentés de la capitale.Nos militants ainsi que ceux de l'Union des Etudiants Juifs de France (UEJF) s'allieront pour coller sur les murs de Paris des témoignages poignants de membres de la communauté ouïghoure de France".

 La vice-présidente de l'association Saphia Ait Ouarabi a pris la parole ainsi que des représentants de l'UEJF. 

 

Virginie Legourd 

1er octobre 2020