Vacances et Covid : Rebellissime en immersion au village Pierre et Vacances de Cap Esterel

Le 2 juin, les villages vacances, les camping, les hôtels ont pu réouvrir pour une saison 2020 marquée par la crise sanitaire liée à la Covid19. Des vacances masquées, en se tenant à 1 mètre de distance les uns des autres, avec des frontières fermées, des zones confinées, des festivals annulés, des sites fermés, des commerces, restaurants, bars qui composent avec les pertes liées au confinement, l'absence de touristes étrangers, une demande française de dernière minute... Partie la toute première semaine dans le sud de la France, au village Pierre et Vacances de Cap Esterel, la Rebellissime Family enquête sur les vacances en mode Covid et vous livre un max d'infos et d'astuces. 

 

Y aller et revenir 

1ère semaine de vacances, on est là ! Tout le monde en masque dans le TGV  complet sur la route des vacances ! Des vacances tant attendues, comme une libération. Les Parisiens partent, en solo, en couple, en famille, ils partent et respectent les gestes barrières. Les consignes sont régulièrement répétées : port du masque obligatoire, sauf pour manger ! On ne peut pas s'installer dans la voiture restaurant, seulement y acheter des plats, sandwichs etc. On voit régulièrement passer le personnel d'entretien, on peut lire que les lieux comme les toilettes sont désinfectés avec des produits spéciaux, on n'utilise pas non plus les poubelles, une personne passe avec un grand sac. Dans notre TGV, le conducteur prend la parole également, avec humour et bienveillance...  

L' atmosphère générale est globalement plus humaine. Le masque cache nos expressions mais bizarrement, on a plus d'attention les uns envers les autres. 4h de TGV depuis a Gare de Lyon, et hop à Saint Raphaël avec la mer en vue à quelques pas de la gare... On a eu un peu de temps, vu qu'on n'a pas suivi la foule qui se dirigeait vers la sortie bus et que nous avons donc loupé le 21 qui vous emmène à Agay pour quelques euros, mais qui ne passe que toutes les 3 heures : le temps d'aller, de revenir plus de 3 fois en voiture. Bon pour regagner le village il ne faut donc pas manquer le bus 21. 3€/personne. Parce que le train qui va à Agay nous dépose au village tout en bas, déconseillé soit disant à dix minutes sur le plan, 2 heures de marche sur une route qui monte dangereusement selon les autochtones. Sinon Uber, comptez moins de 25 €. Mais vu qu'il n'y a pas beaucoup de Uber, on a attendu presque 40 minutes ! Le choc pour des Parisiens... mais le temps de se mettre au rythme des vacances, au rythme, us et coutumes du Sud ! Ou les taxis de Saint Raphael. Pour le retour, on les a appelé pour demander le tarif. On nous a annoncé  30 €, au compteur il y avait 32 euros en arrivant à la gare mais le chauffeur nous a bien demandé 30… Du coup on lui a laissé 5 € de pourboire ! Sympathie et honnêteté, ça nous change et ça paye ! Euh... on se serait pas mis au rythme, us et coutumes du Sud ? Evidemment on garde le masque même si autour de nous, la population est très peu masquée ! 


 

Les lieux

Paysage magnifique : montagne aux couleurs ocres, parsemées d'arbres verdoyant. Vues sur de petites criques. Et la mer... Si bleue si belle. La route qui mène à Agay longe la Méditerranée. On se rencarde un peu, pour le côté pédagogique des vacances. Alors... Notre massif se situe dans le Sud-Est de la France, entre Saint-Raphaël (Var) et Mandelieu (Alpes-Maritimes). Ses roches sont d'origine volcanique et vieilles de plus de 250 Millions d'années. De très beaux paysages, de très vieilles roches, 320 km2 déchiquetés et ravines, dont 130 km2 classés et protégés. Voilà pour la géo... Quant à l'étymologie, le massif de l'Esterel,  Esterèu en occitan : soleil, estelell en provençal  : étoile, et du latin stérilis :  stérile , parce qu'il brille comme du cristal mais qu'on ne peut pas y cultiver grand chose. A part le tourisme ! 

Cap Estérel est un village de vacances créé et exploité par le groupe Pierre & Vacances depuis les années 1990. C'est le deuxième plus grand village vacances d'Europe derrière Villages Nature Paris ouvert en 2017. Avant, il était le premier village vacances d'Europe.Cap Estérel compte près de 1700 logements construits, et la possibilité d'accueillir jusqu'à 8000 vacanciers, sur une superficie est de 210 hectares. On arrive par la réception, direct vu sur les deux piscines centrales, l'une à débordement, l'une à vague avec pataugeoire... et une vue sur la mer, à tomber par terre. Dans le village, on n'a pas l'impression de densité de population. Certainement parce que l'architecture du village respecte les et s'intègre parfaitement au paysage. niché dans les hauteurs de la commune de Saint-Raphaël, on sent la volonté de recréer l'ambiance des petits villages typiques de la Méditerranée. Et on arrive bel et bien dans un véritable village, avec son propre centre-ville, ses commerces, sa place centrale avec ses restaurants (brasserie, poissons, tacos, pizza...), ses bars, ses boutiques. C'est sur cette place que se tient le un marché, bon plan pour les souvenirs  et produits typiques (une fois par semaine). C'est sur cette place que les sportifs se retrouvent pour certains activités. C'est là aussi qu'ont lieu les animations, les concerts, les spectacles....

Pour la plage, il y a le petit train (départ environ toutes les dix minutes) qui vous fait traverser les différents quartiers du village pour finir à la Baie d'Agay et la plage du Dramont, à un petit plus d'1 km. Oui, on peut le faire à pied, mais ça monte et ça descend donc, avec les sacs, les enfants, dans les deux sens, ça monte et ça descend. Pour les sportifs, aussi ça monte et ça descend, c'est le top. 

Bon, et la Covid Alors ? 

On est bien, bien installé, le village est beau, la météo au beau fixe, reste à faire les courses au supermarché du village, à choisir nos activités et à profiter. Oui, mais avec la Covid, comment ça se passe ? Hé ! Oui ! Après des mois de confinement, de télétravail, d'autorisation de sortie... Comment ça se passe maintenant les vacances en famille, avec piscines, activités sportives, restaurants, commerces, animations, spectacles, soirées, club bébé, enfants, ados ?  Le personnel d'accueil, certains commerçants, certains animateurs sont masqués. Mais côté vacanciers on est 5% ! Comme nous l'explique le directeur du village, Sylvain Leroy, "il revient à chacun de prendre ses responsabilités, de se protéger et de protéger les autres". On imagine mal, effectivement, une "police des gestes barrières". Et pourtant... C'est vrai que les informations divergent : masque inutile à l'extérieur, masque obligatoire à l'extérieur en cas de forte fréquentation ! Alors on tombe le masque, puis on le remet, on le laisse "au cas ou" sur le cou, même si ce n'est pas recommandé. On oublie les gestes barrières... et on se rappelle qu'ils sont salvateurs quand on croise une pompe de gel hydroalcoolique,  ou quand on croise à moins d'1m une personne qui tousse ! Avec l’arrivée de nouveaux, tout pâles et masqués, on se rappelle que le virus circule toujours, qu'il ne prend pas de vacances ! 

Le contraste entre les informations alarmistes sur la recrudescece des cas, les clusters... et la menace d’une seconde vague si la population continue à ne plus porter les masques et à ne plus faire attention aux gestes barrières est flagrant. 

 


Avec l'une de nos voisine, nous échangeons. "Nous venons de Lille, avec mon mari et nos trois enfants. Nous sommes très surpris  que très peu de vacanciers portent les masques sur le village. Pareil, dans le magasin ! Nous sommes les seuls à porter le masque!" Il faut dire que comme pour nous, les Parisiens, le Nord été confiné en zone rouge, ce qui n’est pas le cas du Sud qui était en zone orange, puis rapidement verte. Ceci explique peut-être cela… Mais comme le rappelle  le directeur du village "Notre personnel est formé pour vous accueillir en toute sécurité mais nous comptons sur vous pour faire que ces vacances restent les plus sûres pour tous !". Il peut faire respecter ces consignes aux équipes mais pour des vacanciers, pour la plupart français, en quête de liberté, et prêts à dépenser entre 1 500 et 2000 euros pour une semaine de vacances... c'est moins évident. Nous allons cependant découvrir que chez Pierre & Vacances, les protocoles sanitaires sont mûrement réfléchis. Dans l'ensemble du village, lors des activités, des animations… De nombreuses astuces sont mises en place pour que les vacanciers conservent le plaisir et l’amusement sans se rendre compte que les mesures sanitaires sont respectées ! 

Dans les logements: 

Contrairement à ce que l’on a pu lire dans les avis clients, nous avons trouvé un logement propre.Bon, c’est vrai, sous les lits et dans les coins… y’a des moutons, mais dans l’ensemble c’est propre. Avoir du linge de toilette sous plastique c’est rassurant. Le linge lit lui est mis à disposition dans les placard : couettes et draps lavés à très haute température nous explique Sylvain Leroy, directeur du village. Nous apprenons aussi que pour s’assurer de la propreté des logements, une attention toute particulière est apportée aux points de contact : poignées de porte de frigo, de fenêtre, boutons qui sont soumis à une désinfection avec produits virucides. Ce qui a nécessité de former tout le personnel chargé de l’entretien. Des précautions qui rassurent, même si on ne les voit pas, savoir qu’elles sont prises, c’est important et déterminant dans la réservation d’un séjour en famille. 

 

Dans le village

Un peu partout, à l’entrée de chaque restaurant ou commerce, lieu d’activité, piscines, réception, salle de sport, clubs bébé, enfants, ados… du gel hydroalcoolique. On reconnaît le personnel, au-delà-de leur tenue sérieuse (pas de maillot de bain, passe short fluo, pas de robe de plage…) au port du masque ! Des sens de circulation sont mis en place pour accéder aux piscines, à la réception…

A la piscine : 

On doit marcher pieds nus aux abords de la piscine, on enlève les chaussures avant le pédiluve pour ne les remettre qu’en sortant… Les places sont limitées, par respect des mesures sanitaires. Les transat sont installés par 4 avec 1 ou 2 parasols et séparés des autres bandes de transats d’une distance d’1 mètre. Belle disposition, ça crée une petite ambiance et c’est très joli comme mise en scène ! Mais c’est surtout pratique et c’est à chacun de déplacer le transat si besoin pour s’installer ! Comme le rappellent les annonces sonores aux bords des piscines, les transats sont désinfectés matin et soir, mais un produit désinfectant et de l'essuie-tout sont également à disposition. Bon, nous sommes pas l’oeil de Moscou mais si nous l’avons fait, nous n’avons pas vu beaucoup de gens le faire. Ce n’est pas le réflexe. Non, le réflexe c’est déjà de trouver un transat de libre, parce qu’à 9h dès l’ouverture les transats sont pris d’assaut, réservés par des serviettes. Une personne vient avec toutes les serviettes de son groupe qui peut ronfler tranquille et arriver pépère après sa grasse mat’. Et pendant ce temps-là, beaucoup tournent à la recherche d'une place et finissent par laisser leurs affaires contre un mur, ou se posent sur les espaces pelouses disposés en terrasse. Très jolis et agréables ces espaces qui proposent aussi des parasols! Préférez tout de même la pelouse synthétique parce que sur la naturelle ça pique et vos serviettes en ressortiront pleines de ces vilaines boules piquantes ! Les pelouses terrasse avec les tout-petits de toute manière on oublie, ce n’est pas secure du tout ! Malgré tout, les surveillants lancent régulièrement une annonce sonore pour rappeler qu’il ne faut pas réserver ainsi son transat et que les transats sont pour tout le monde. Mais on est en France, avec tout le peu de civisme que cela implique ! Une astuce pour savoir si un transat est indument squatté par une serviette ? Regardez s’il y a des tong ou des sandales en-dessous. Non ? Bah alors vous avez certainement à faire à une serviette squatteuse qui ne peut pas être arrivée là toute seule. Mais qui n’a pas de vrai proprio en train de sa baigner ! Certains n’hésitent pas alors à déloger cette serviette hors-la-loi, s’emparant de son transat, prêt à en découdre avec les fraudeurs ! Du coup, avec tout cela, quand tu as la chance de trouver un transat, il est possible que tu oublies le pchiiit !

Le super animateur chargé de l’aqua'dance, nous montre la choré. On tend les bras de chaque côté et on fait un tour sur soi au début de chaque morceau. Et hop, distance de sécurité ! Et pour s’assurer qu’il n’’y aient pas trop de rapprochements, les chorées contiennent de nombreux et réguliers passages où en tapant dans l’eau évidemment on s’amuse, évidemment c’est du plus bel effet collectif sur les vidéos, mais surtout cela nous tient éloignés des voisins éclaboussés. Bien vu ! 

Aux activités fitness : même principe qu’à la piscine… Distance de sécurité entre chaque participant, matériel désinfecté et dès que l'activité s'y prête, petite chorégraphie qui met les distances ni vu ni connu ! 

Aux clubs enfants : Chaque petit découvre avec joie et fierté un sceau avec tout plein de crayons et autres accessoires rien que pour lui ! Fini le temps où les petites mains farfouillaient sur les tables ! Sans s’en rendre compte, les petits sont protégés des potentiels virus et bactéries des autres. Pour la parade des jouets, la magie est conservée, mêmes les enfants ne peuvent pas toucher les mascottes. Et pour qu’ils ne soient pas frustrés, c’est tout simple, les mascottes défilent dans la rue du village  avec les enfants qui peuvent les suivrent. Puis elles font le show sur scène. Elles restent même pour la séance photo. Toujours sur scène pour une jolie photo sans contact. Par les temps qui courent on veut bien s’amuser, mais pas se toucher ! 

Au rythme des activités

Bon nombre d'activités sont gratuites, de quoi remplir l'agenda fitness de tous, selon ses envies et son niveau  : footing, cardio combat, Pilates, tournois de hand, de basket, de pétanque, de football, step, Zumba, L.IA., aqua'dance... Elles se font en extérieur, en salle ou dans la piscine, pour l'aqua'dance, c'est plus pratique. L'espace aquatique est composé de 3 piscines avec toboggans, vagues, fosse à plongeon et bains bouillonnants ! Pensez au rdv anim'info, le jour ou le lendemain de votre arrivée. Histoire de faire connaissance avec le club et de tout ce qui vous y attend. Gratuites également les animations et les spectacles : concerts, mini disco, spectacles BMX, quizz, cinéma de plein air...  210 hectares de terrain pour pratiquer la randonnée, le VTT. Le village vacances de Cap Esterel offre près de 40 activités différentes ! Certaines sont payantes : découvrir un parcours aventure avec tyrolienne, le terrain de golf d'Esterel intégré dans le village avec vue sur la mer, le paint-ball, les clubs, bébé, enfants, ados avec leur spectacle de fin de séjour, leur stages thématiques, dont le très apprécié stage d'agent secret, de DJ ou de cirque. Le massif de l'Esterel se visite à pied, à cheval, à vélo, en quad, en buggy. Et quand on a fini de rouler des mécaniques, on passe aux sports nautiques : jet-ski, kitesurf, voilier...

Les animations : Dans un village vacances, quasi tous les soirs, il y a des animations, des spectacles…

Après tant de mois de confinement, on retrouve avec plaisir les vacances et on apprécie les mesures prises par les professionnels du tourisme autant que le respect des gestes barrière et le respect de la distanciation dont chacun essaie de faire preuve. Les vacances sont donc encore possibles... ça laisse rêveur ! 

La Rebellissime Family 

Le 10 août 2020